Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news   

octo.
27
2020
Solaire photovoltaïque : La Commission des finances dit non à la rétroactivité

La commission des finances de l’Assemblée nationale a rejeté ce vendredi 23 octobre une proposition d’amendement qui visait à réduire, de manière rétroactive, la durée des contrats d’obligation d’achat pour les installations photovoltaïques conclus avant 2011. La remise en cause, à travers cet amendement, de la parole de l’Etat aurait eu un impact négatif majeur sur le financement de l’ensemble de la transition énergétique.

Dans le cadre de l’examen du Projet de loi de finances pour 2021, la commission des Finances était saisie d’un amendement visant à cesser d’honorer, à partir de leur treizième année, les contrats d’obligation d’achat pour les installations photovoltaïques de puissance supérieure à 250 kW conclus avant 2011 pour une durée de 20 ans.

Une telle remise en cause de la parole de l’Etat aurait entraîné la faillite d’un grand nombre de sociétés de projets détenant ces installations, et aurait eu, par effet domino, des conséquences sur l’ensemble des prestataires qui leur sont liés, fonds d’investissements et institutions bancaires françaises ou internationales.

« Le SER se félicite que la commission des Finances ait rejeté cette proposition qui, au-delà des conséquences directes sur les entreprises de la filière du solaire, aurait très lourdement dégradé les conditions de financement de l’ensemble des futurs projets renouvelables et conduit à devoir mécaniquement augmenter les niveaux de soutiens publics nécessaires. La parole de l’Etat constitue aujourd’hui un « bien commun » qui permet de financer la transition énergétique et l’innovation dans des conditions favorables. Nous devons absolument éviter de remettre en cause cet acquis, sans quoi la relance économique et la transition énergétique seraient mises à mal » indique Jean-Louis BAL, Président du Syndicat des énergies renouvelables.

A propos duSyndicat des énergies renouvelables

Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) regroupe 400 adhérents, représentant un secteur générant plus de 150 000 emplois. Elle est l’organisation professionnelle qui rassemble les industriels de l’ensemble des filières énergies renouvelables : bois-énergie, biocarburants, éolien, énergies marines, gaz renouvelables, géothermie et pompes à chaleur, hydroélectricité, solaire et valorisation énergétique des déchets. Le SER a pour mission de défendre les droits et les intérêts de ses membres et de resserrer les liens qui les unissent, notamment pour développer la filière industrielle des énergies renouvelables en France et promouvoir la création d’emplois et de valeur ajoutée sur le territoire national.


Source : Communiqué Syndicat des Energies Renouvelables

Voir la fiche de l'entreprise Syndicat des Energies Renouvelables



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 
Napec
 
Bio360
 

euro-énergie © Atémys 2020 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources