Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news   

avri.
13
2021
" Rouen Vallée Hydrogène " officiellement présélectionné pour l’appel à projet Ecosystèmes territoriaux Hydrogène

Le Groupe français VALOREM et la Métropole Rouen Normandie sont pré-selectionnés pour l’appel à projet « Ecosystèmes territoriaux Hydrogène » lancé par l’ADEME pour leur projet « Rouen Vallée Hydrogène » qui vise à développer, sur le territoire métropolitain, la première unité de production d’hydrogène vert. Cette station sera alimentée à partir d’électricité renouvelable solaire afin de satisfaire les besoins de 11 bus qui seront intégrés au réseau de transports en commun géré exploité par Transdev Rouen. Levier d’accélération de la transition énergétique, l’hydrogène vert et ses applications sont un pilier du plan de relance annoncé par l’Etat. Quand l’expertise d’un groupe Français indépendant et la volonté politique d’une métropole s’allient pour dessiner les transports publics propres de demain.

L’objectif de l’ADEME est de soutenir financièrement les « premiers déploiements de véhicules hydrogène dans des flottes professionnelles, pour le transport de personnes ou de marchandises et de poursuivre le remplacement de la mobilité carbonée diesel et essence ». Cet appel à projets s’inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale hydrogène et du Plan de relance.

Parmi les 17 projets candidats, seuls 7 territoires de France ont été présélectionnés pour être pionniers sur le développement de l’hydrogène. Le projet « Rouen Vallée Hydrogène », qui représente un investissement de 14M€ (7M€ pour la station d’approvisionnement et 7M€ pour l’achat des bus) reste ainsi dans la course pour recevoir, une fois l’avis favorable de la Commission nationale des aides obtenu, un soutien financier substantiel. Si le projet est retenu, une contractualisation aura lieu et le montant de l’aide sera communiqué par l’ADEME.

Une installation complète en circuit court

Dans le cadre de son programme de renouvellement du parc de véhicules de transport en commun, la Métropole Rouen Normandie va se doter de 11 bus à hydrogène cette année, pour une livraison mi-2022. La Métropole souhaite tester la solution hydrogène sur les lignes de bus trop longues pour être exploitées avec des bus électriques, en particulier la ligne 6 du Réseau Astuce, ligne régulière très fréquentée du réseau, reliant les arrêts « Beauvoisine » à « Bouttières » en passant par Rouen, Petit-Quevilly, Grand-Quevilly, Petit-Couronne et Grand-Couronne.

Cette expérimentation d’une nouvelle mobilité sur le territoire s’inscrit dans l’objectif d’améliorer la qualité de l’air et s’accompagne d’un projet d’implantation d’une station hydrogène. Ce projet, présélectionné par l’ADEME, verra ainsi l’installation de 2 infrastructures complémentaires : un parc photovoltaïque d’au moins 7 MWc dont l’électricité verte produite viendra alimenter un électrolyseur à hydrogène d’une puissance installée de 1 MW. L’hydrogène produit sera alors compressé et stocké pour alimenter une station de distribution et permettra également de livrer de l’hydrogène vert pour approvisionner un écosystème local d’hydrogène.

Les 11 nouveaux bus hydrogène exploités par Transdev Rouen, pourront ainsi se recharger à cette station de distribution. Ces 11 bus à hydrogène représenteront l’un des plus gros parcs de bus hydrogène envisagé en France. Cette solution devrait être en service d’ici l’été 2022.

Au-delà de la fourniture d’hydrogène renouvelable aux 11 bus de la ligne 6, ce projet de production d’hydrogène s’inscrit dans une stratégie globale de la Métropole. Depuis 2017, la Métropole possède une station de recharge d’hydrogène pour véhicules légers installée grâce aux projets EAS-HyMob qui alimente une dizaine de Kangoo ZE H2. Ce nouveau projet présentera donc une synergie avec la station existante et permettra de rayonner sur toute la métropole.

Rouen Vallée Hydrogène est cependant le premier projet d’envergure pour la Métropole et répond à un besoin impérieux de transition énergétique. Il devrait encourager d’autres initiatives dans les années à venir, avec comme objectif de développer sur Rouen un savoir-faire et un écosystème locaux, impliquant des flottes de véhicules de toutes tailles, publiques ou privées, ainsi que des consommateurs industriels.

Produit à partir d’électricité renouvelable locale, et ne rejetant que de la vapeur d’eau et du dioxygène, l’hydrogène « vert » contribuera ainsi à réduire les émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques du territoire par rapport aux carburants fossiles traditionnels.

Un projet co-développé

Au-delà de la flotte de véhicules, la Métropole investira prochainement aux côtés de VALOREM dans la création de la centrale photovoltaïque et la fabrication de l’électrolyseur via un outil d’investissement de format SEM Locale.

Pour Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la Métropole Rouen Normandie, Marie Atinault, Vice-Présidente de la Métropole Rouen Normandie en charge des transitions et innovations écologiques et Cyrille Moreau, Vice-Président de la Métropole Rouen Normandie en charge des transports, des mobilités d’avenir et des modes actifs de déplacement : « La bataille pour le climat et la réduction de nos émissions polluantes est une course contre la montre qui ne laisse aucun répit. Alors on avance. La Métropole Rouen Normandie va acquérir 11 bus à hydrogène pour une livraison mi-2022. En parallèle, nous adoptons une stratégie efficace et écologique, en implantant une station de production locale et de distribution de notre propre hydrogène au dépôt de bus des « 2 Rivières ». C’est pour renforcer cette initiative inédite et l’accompagner d’un soutien financier, que nous avons candidaté à cet appel à projets de l’ADEME et nous sommes fiers d’avoir été présélectionnés. Notre territoire a tous les atouts pour devenir une référence en matière de transition écologique et énergétique, soyons pionniers, encourageons les mobilités de demain ! ».

L’opérateur en énergie verte VALOREM aura lui à charge la conception, le développement, le co-financement et l’exploitation-maintenance de ces infrastructures.

« VALOREM est très fier de la pré-sélection de ce projet qui éprouve de nouveaux usages pour la production d’énergies renouvelables. L’hydrogène représente un nouveau chapitre de la gestion de l’énergie et il est important d’ouvrir ce chapitre avec de l’hydrogène vert.
Le fonctionnement en circuit court correspond bien au caractère territorial et décentralisateur de la transition énergétique. Pionnier des énergies vertes en France, VALOREM s’affiche désormais comme un acteur significatif sur le marché des solutions hydrogènes vert aux collectivités. » précise Philippe ETUR, Directeur Général adjoint du Groupe VALOREM.

VALOREM, un acteur polyvalent et actif en Normandie

Le Groupe français et indépendant VALOREM est un pionnier des énergies vertes en France. Implanté plusieurs années à Rouen, le groupe a développé en Normandie 10 parcs de production d’énergies renouvelables pour une puissance cumulée de 91 MW soit la consommation domestique de 90 000 personnes. VALOREM est administrateur de Normandie Energies et est actif au sein de France Hydrogène (ex AFHIPAC) et de la Clean Hydrogen Alliance.

A propos de VALOREM

Opérateur français et indépendant en énergies vertes, le groupe VALOREM maîtrise tout le processus de valorisation des énergies renouvelables, du développement à l’exploitation-maintenance en passant par des prestations d’assistance à maîtrise d’ouvrage, de construction ou d’audit. Pionnier de l’éolien en France et fort de plus de 300 collaborateurs, VALOREM est également présent aux Antilles françaises, en Colombie, en Finlande et en Grèce.
VALOREM est certifié ISO 9001 – qualité, ISO 14001 – environnement, et ISO 45001 – santé et sécurité au travail.

A propos de la Métropole Rouen Normandie

Comme inscrit dans son PCAET, la Métropole Rouen Normandie se donne comme objectif d’être territoire 100% Énergies Renouvelables en 2050, et si possible en 2040. Signé en novembre 2018, l’Accord de Rouen concrétise une initiative unique en son genre à travers une COP21 locale, déclinaison de la COP21 des Nations Unies. Ce plan d’action territorial regroupe l’ensemble des engagements des acteurs de l’écosystème de la Métropole : entreprises, communes, associations, citoyens, chercheurs… Il s’agit ainsi de renforcer l’implication des acteurs et de faire émerger une dynamique porteuse d’initiatives et de fierté à travers la démarche de territoire « COP21 locale ».
Cette politique « Climat Air Énergie » représente ainsi une opportunité de développement et d’innovation pour l’activité économique et l’attractivité du territoire. Parallèlement à cette démarche, la Métropole a constitué sa politique « climat air énergie », puis approuvé son Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) le 16 décembre 2019.
La Métropole s'est engagée également à atteindre la Neutralité carbone en 2050 en rejoignant l'initiative Cities race to zero". Il s’agit ainsi de réduire la facture énergétique du territoire, estimée à 1,4 milliard d’euros, au bénéfice des habitants et des acteurs économiques, ainsi que la dépendance à des sources d’énergies polluantes. À ce titre, la Métropole se positionne sur la mise en œuvre de sa propre transition et en facilitatrice de la transition des acteurs du territoire.


Source : Communiqué Valorem

Voir la fiche de l'entreprise VALOREM



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 
Napec
 

euro-énergie © Atémys 2021 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources