Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news   

mai
10
2016
Avec un développement en hausse de 13,5%, les réseaux de propane accompagnent la transition énergétique des territoires

Avec une augmentation du nombre de réseaux de propane et des volumes dans l’ensemble des régions, le réseau canalisé de propane offre aux 27 000 communes non raccordées au gaz naturel une alternative au fioul et au tout électrique, avec la praticité d’une solution gaz distribué en réseau. Le réseau canalisé de propane contribue ainsi à la diversification énergétique des territoires et permet aux consommateurs de bénéficier des atouts d’une solution gaz en réseau : une énergie à prix compétitif moins polluante que le fioul et moins chère que l’électricité.

Quinze ans après l’ouverture du marché du gaz et dans un contexte de décentralisation énergétique, l’installation des réseaux de propane est en croissance dans les collectivités et auprès des bailleurs sociaux et syndicats de copropriété. Ceux-­‐ci proposent ainsi à leurs usagers une solution d’approvisionnement « clé en main » : le consommateur ne s’occupe pas du réapprovisionnement, paie à la consommation et bénéficie d’un tarif plus attractif que s’il utilisait du gaz en bouteille voire en citerne. Ainsi, à fin 2015, on recensait en France 265 réseaux en délégation de service public et 2 990 résultant de contrats commerciaux de droit privé pour desservir des logements collectifs, lotissements, institutions publiques ou encore des zones d’activités. Cela représente une hausse de 13,5% du nombre de réseaux sur un an. Au global, ce sont 46 200 foyers, entreprises et bâtiments publics qui bénéficient des atouts du propane pour leurs usages quotidiens.

Ces réseaux offrent par ailleurs aux 27 000 communes non raccordées à un réseau de gaz naturel une alternative au fioul : le propane, en tant que solution gaz, émet 20% de moins de CO2. Elle ne produit pratiquement pas d’oxydes d’azote, pas de suie, pas de fumées grasses, et surtout, pas de particules fines. Le développement du BioGPL, le propane d’origine renouvelable, renforcera ces bénéfices. Le propane est également une alternative au tout électrique, et offre aux consommateurs un plus grand confort qu’un chauffage par convecteurs.

Ainsi, après un tassement en 2014, les ventes de propane en réseau canalisé ont progressé en 2015 de 12,4% à 55 026 tonnes, soit 765 GWh. « Dans un contexte de décentralisation des politiques et choix énergétiques, les collectivités locales et gestionnaires de parcs sont à la recherche de solutions pratiques pour leurs usagers, plus respectueuses de l’environnement et à des tarifs compétitifs. La loi de Transition énergétique, et les débats ayant entouré la COP21, ont mis en lumière la nécessité urgente de repenser notre mix énergétique et de recourir à des solutions complémentaires des énergies renouvelables », explique Joël Pedessac, directeur général du Comité Français Butane Propane (CFBP).

L’énergie de tous les territoires

La Vienne est désormais le premier département français en volume de propane consommé via des réseaux canalisés, à 2 852 tonnes (soit 40 GWh), devant le Calvados (2 460 t, soit 34.2 GWh) et le Maine-­‐et-­‐Loire (2 430 t, soit 33.8 GWh). En croissance des ventes, l’Essonne est le département qui a enregistré la plus forte hausse (+85,71%) devant la Gironde (+63,19%) et la Dordogne (+50,79%). « Clairement le mouvement est général et concerne pratiquement tous les départements. C’est le signe que les réseaux de propane représentent non seulement une solution

adaptée aux besoins des administrés et des élus, mais encore qu’ils répondent à la recherche d’une solution plus respectueuse de l’environnement. »

À propos du Comité Français du Butane et du Propane

Association loi 1901, le Comité Français du Butane et du Propane (CFBP) est l'organisation professionnelle de la filière de l’énergie GPL (les gaz butane et propane). Le CFBP représente la filière auprès des différents acteurs politiques et économiques tant au niveau français qu'européen et international. Son rôle majeur est de défendre et valoriser l’énergie GPL, les gaz butane et propane, dans un contexte énergétique en constante mutation. Si la sécurité est au cœur des préoccupations de la filière des GPL, elle contribue aussi activement aux politiques de développement durable et de maîtrise de l'énergie.


Source : Communiqué France Gaz Liquides

Voir la fiche de l'entreprise France Gaz Liquides



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 

euro-énergie © Atémys 2022 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources