Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news   

avri.
27
2021
Développer les compétences et les métiers de la filière Hydrogène en France : enjeu stratégique pour réussir le déploiement d’une industrie, créatrice d’emplois

Dans le domaine de l’hydrogène, la France va manifester un fort besoin de formation de ses ingénieurs, techniciens et opérateurs à de nouvelles réalités professionnelles. France Hydrogène publie un référentiel des métiers et des compétences nécessaires au développement d’une filière industrielle nationale solide.

La Stratégie nationale pour le développement de l’hydrogène décarboné fait de l’hydrogène une industrie stratégique pour la France. L’objectif est clair et partagé entre l’Etat et les acteurs de la filière : réussir à développer une filière française compétitive de l’hydrogène décarboné d’ici 10 ans, créatrice de valeur et d’emplois sur les territoires.

A l’horizon 2030, ce sont plus de 100 000 emplois qui vont être créés dans le domaine de l’hydrogène.

La montée en compétences des industriels et des territoires aux spécificités de l’hydrogène est donc capitale afin de développer une filière nationale solide. Ce potentiel de création de valeur et d’emplois concerne toute la chaine de valeur en cours de déploiement : des fabricants d’équipements et de composants (électrolyseurs, piles à combustible, réservoirs, véhicules, stations de recharge…) aux intégrateurs et fournisseurs de services (études, maintenance, audit).

France Hydrogène identifie 84 métiers pour ce secteur dans un référentiel des métiers et compétences de la filière hydrogène publié aujourd’hui.

Premier constat : la filière hydrogène fait appel à des métiers existants auxquels il faut ajouter une « coloration hydrogène », une spécialisation plus ou moins importante dispensée actuellement en entreprises faute d’une offre de formation initiale suffisamment développée aujourd’hui. La filière étant en phase d’industrialisation, les activités de conception sont prédominantes, les profils d’ingénieurs multi-domaines sont plébiscités, 49 métiers sur 84 sont accessibles par des profils dotés a minima d’un bac+5 scientifique. Ces ingénieurs doivent pour beaucoup maitriser les domaines techniques liés à l’hydrogène comme le génie électrique, la mécanique des fluides, les aspects Qualité-Sécurité-Environnement.

Mais la montée en puissance des technologies et le déploiement progressif d’installations de production et de distribution d’hydrogène dans plusieurs bassins du territoire va nécessiter à court terme des profils de techniciens et d’opérateurs, avec une forte maitrise opérationnelle de la mécanique, de la métrologie et du génie électrique.

Les métiers de la filière hydrogène font appel à des compétences techniques déjà très demandées par d’autres filières industrielles, ainsi 17 métiers sont déjà identifiés comme en tension. Plus généralement, développer ces compétences et formations contribuerait à pallier le manque d’attractivité des filières industrielles.

« La montée en puissance de la filière hydrogène est intimement liée à des enjeux stratégiques de développement de compétences-métiers-formations. Il faut donc répondre immédiatement et sur le long terme à ces besoins en compétences et qualifications. La filière hydrogène peut faire changer l’image et la perception de l’industrie en France. Du chaudronnier à l’ingénieur en matériaux, soudeur ou électromécanicien, tous sont requis par cette filière industrielle d’excellence qui valorise les métiers de l’innovation et de la transition écologique. Mais pour faire coïncider les enjeux stratégiques aux réalités du monde professionnel, des efforts doivent immédiatement se porter sur le développement de formations pour palier le risque de pénurie de savoir-faire. Je suis confiant car les moyens sont là notamment avec le volet emploi-formation du plan de relance et celui du développement de compétences de la Stratégie nationale Hydrogène.» conclut Philippe Boucly, Président de France Hydrogène.

A propos de France Hydrogène

Réunissant plus de 210 membres, France Hydrogène (AFHYPAC) fédère les acteurs de la filière française de l’hydrogène structurés sur l’ensemble de la chaîne de valeur : des grands groupes industriels développant des projets d’envergure, des PME-PMI et start-ups innovantes soutenues par des laboratoires et centres de recherche d’excellence, des associations, des pôles de compétitivités et des collectivités territoriales mobilisés pour le déploiement de solutions hydrogène.
Son ambition : accélérer le développement de solutions hydrogène pour réussir la transition énergétique, dynamiser l’économie et créer de la valeur localement pour améliorer la qualité de vie de tous.


Source : Communiqué France Hydrogène

Voir la fiche de l'entreprise France Hydrogène



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 
Napec
 

euro-énergie © Atémys 2021 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources