Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news   

janv.
19
2019
François de Rugy sélectionne 18 nouveaux programmes d’économies d’énergie représentant plus de 100 millions d’euros d’investissement

Le Gouvernement s’est fixé un objectif ambitieux dans la Programmation pluriannuelle de l’énergie pour réduire ses émissions de CO2 : faire baisser de 17 % la consommation d’énergies de la France d’ici à 2030, et de 40 % celle d’énergies fossiles sur la même période. Pour y parvenir, François de Rugy, ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire, soutient 18 nouveaux programmes d’économies d’énergie dans le dans le cadre du dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE).

A l’issue d’un appel à projets lancé en avril 2018, le ministère de la Transition écologique et solidaire a retenu 10 projets d’économies d’énergie le 20 novembre 2018, puis 18 nouveaux projets ce jour, pour un montant d’investissement total prés de 200 millions d’euros sur la période 2018-2020.

Les programmes portent sur :

- L’éducation aux économies d’énergie à l’école : primaire, collège, lycée ;
- La formation des acteurs du secteur bancaire aux enjeux de la rénovation énergétiques ;
- La formation des petites et moyennes entreprises à la réduction de leur consommation d’énergie ;
- Le développement d’innovations techniques visant à améliorer les pratiques de rénovation énergétique et développer de nouveaux outils au service des professionnels ;
- La massification de la rénovation énergétique par diverses expérimentations sur le territoire réunissant des acteurs de tous les corps de métier ;
- La formation et l’accompagnement de la Sécurité sociale, dans sa démarche d’efficacité énergétique de ses bâtiments sur le territoire ;
- La formation des acteurs de la chaine logistique du froid ainsi que l’optimisation de leurs pratiques ;
- Le développement du covoiturage et le développement des pôles d’intermodalité.

Les projets ont été reçus en deux vagues, au 15 juillet et au 1er octobre 2018. Ils ont été sélectionnés en fonction de leur degré de maturité, de leur périmètre et de leur efficience.

Ces projets sont déployés via le dispositif des Certificats d’économie d’énergie (CEE), qui porte sur les thématiques suivantes :

1. Démultiplier l’éducation aux économies d’énergie auprès des publics scolaires.
2. Sensibiliser et former aux économies d’énergie :
 a. les très petites, petites et moyennes entreprises consommatrices d’énergie ;
 b. les syndics et les syndicats de copropriété ;
 c. les acteurs du secteur bancaire.
3. Développer l’innovation technique pour la rénovation des bâtiments.
4. Expérimenter des opérations territoriales modèles, ambitieuses et innovantes dans leur méthodologie, afin d'activer le potentiel de massification et d’industrialisation de la rénovation, notamment pour la rénovation massive des bâtiments publics.
5. Réaliser davantage d’économies d’énergie fossile dans le secteur des transports et développer la mobilité et la logistique économes en énergie.

Les Certificats d’économies d’énergie (CEE), qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un dispositif qui impose aux fournisseurs d’énergie (carburants, électricité, gaz, fioul domestique…) de soutenir des actions d’économies d’énergie en contrepartie et à la mesure de celle qu’ils fournissent.

Ils sont ainsi amenés - directement ou en partenariat avec les collectivités locales, les entreprises du bâtiment ou spécialisées dans les services énergétiques - à investir dans des mesures qui incitent les Français à économiser du carburant, de l’électricité, du gaz ou encore du fioul. Avec des objectifs doublés, le dispositif mobilisera plus de 6 milliards d’euros sur la période 2018-2020, pour réaliser des actions d’économies d’énergie.

Depuis son lancement en 2006, le dispositif a notamment permis d’économiser 1700 TWhc validés par le Pôle national CEE, soit l’équivalent de la consommation énergétique résidentielle de 17 millions de Français pendant 15 ans :
- l’installation de 1 000 000 chaudières individuelles performantes,
- l’isolation des combles, toitures ou murs de 450 000 logements,
- l'équipement de 50 000 logements en chauffe-eau solaire en outre-mer,
- la rénovation de 250 000 luminaires d’éclairage public,
- la formation à l’éco-conduite de 64 000 chauffeurs dans les entreprises,
- l’équipement de 2,5 millions de m2 de serres, de systèmes de chauffage performants,
- la récupération de chaleur sur des compresseurs d’une puissance totale de 330 MW dans l’industrie.

Source : Communiqué Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 



Vous devez avoir le plugin flash de Macromedia (Adobe) pour utiliser cette application
Vous pouvez télécharger la dernière version du plugin à cette adresse :
Get Flash
emploi-énergie

euro-énergie © Atémys 2019 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources