Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news   

janv.
27
2021
Gas for Climate : nouvelle note d'orientation

La nouvelle note d'orientation gas for climate demande la mise en place d'un objectif contraignant de 11 % de gaz renouvelable d'ici 2030.

- Dans sa nouvelle note d'orientation, le consortium Gas for Climate recommande que, d'ici à 2030, 11 % de l'ensemble du gaz consommé au sein de l'Union européenne (UE) soit d’origine renouvelable.
- L'objectif contraignant envisagé s’appuie sur deux sous-objectifs de 8 % de biométhane et de 3 % d'hydrogène renouvelable. L'objectif devrait intégrer la directive européenne relative aux énergies renouvelables.
- Le consortium Gas for Climate continuera d’accompagner l'élaboration des politiques de l'UE en 2021, en proposant de nouvelles analyses concernant l'hydrogène et le biométhane.

Le consortium Gas for Climate a publié aujourd'hui une note d'orientation présentant de manière étayée les raisons pour lesquelles l'établissement d'un objectif de 11 % de gaz renouvelable est nécessaire pour atteindre l’objectif climatique de l’UE, à savoir réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 55 % d'ici 2030. Cette note d'orientation fait suite au rapport Gas Decarbonisation Pathways 2020-2050 publié l'an dernier par Gas for Climate, qui explique en quoi des mesures politiques supplémentaires sont nécessaires afin de développer massivement le biométhane et l’hydrogène vert et bleu, tous trois essentiels à l'atteinte des objectifs climatiques de l'UE. Cette note se concentre sur le biométhane et l'hydrogène vert qui, pour se développer massivement, ont besoin d'incitations supplémentaires à celles nécessaires au déploiement de l’hydrogène bleu.

Afin de garantir une montée en puissance accélérée et cohérente de la mise sur le marché de l'hydrogène vert et du biométhane au sein de l'UE, l'objectif de 11 % envisagé s’appuie sur deux sous-objectifs contraignants pour l'hydrogène vert et le biométhane. D'ici 2030, au moins 8 % du gaz consommé dans l'UE devrait être du biométhane, et au moins 3 % de l'hydrogène vert. Les sous-objectifs tiennent compte du fait que le biométhane est aujourd'hui disponible sur le marché et que son usage peut être développé de manière durable. L'usage de l'hydrogène vert devrait également s'intensifier dans les dix prochaines années. L'objectif de 3 % d'hydrogène vert est aligné sur l'objectif de la Commission européenne visant une capacité de production d'hydrogène par électrolyse d'au moins 40 GW au sein de l'UE. Un objectif contraignant relatif au gaz renouvelable permettra de réduire les coûts de production du biométhane et de l'hydrogène vert au cours des années 2020, tout en contribuant à atteindre, à long terme, les objectifs européens de décarbonation à moindre coût pour la collectivité. Le consortium Gas for Climate estime qu'un objectif de gaz renouvelable défini à l'échelle de l'UE pourrait se traduire par des objectifs nationaux différenciés.

La note d'orientation sur le gaz renouvelable est la première d'une série de notes qui seront publiées en 2021. Le consortium Gas for Climate engage actuellement de nouvelles actions, notamment la mise en place d'une Alliance européenne pour le biométhane et l’élaboration d’une nouvelle analyse de la demande d'hydrogène.

Gas for Climate s'agrandit et annonce la nomination de sa nouvelle présidente

Soutenant la vision de Gas for Climate et son ambition pour 2021, DESFA, le gestionnaire de réseau de transport gazier grec, a rejoint le consortium. Gas for Climate compte désormais des membres issus de neuf États membres de l'UE. Marie-Claire Aoun, nouvelle présidente de Gas for Climate et responsable du Pôle des Relations Institutionnelles de Teréga, s'exprime à ce sujet : « Je me réjouis que DESFA rejoigne le consortium Gas for Climate au début d'une année qui s’annonce cruciale pour l'UE concernant le gaz renouvelable et le gaz bas-carbone. En cette période riche en évolutions, je suis honorée de présider l'initiative Gas for Climate. Nous allons continuer à soumettre des propositions et des analyses afin d'atteindre d'ici 2050, l'objectif de neutralité carbone de l'UE à coût réduit pour la collectivité. »

Note:

L'initiative Gas for Climate a été lancée en 2017 afin d'analyser et de sensibiliser le public au rôle des gaz renouvelables et bas-carbone au sein du futur système énergétique, dans le strict respect des objectifs de l'Accord de Paris, qui visent à contenir le réchauffement climatique mondial bien en dessous de 2 °C. Pour atteindre cet objectif, les émissions nettes de carbone de l'économie mondiale doivent être ramenées à zéro d'ici 2050.

Le consortium Gas for Climate est composé de onze grandes entreprises européennes de transport de gaz (DESFA, Enagás, Energinet, Fluxys Belgium, Gasunie, GRTgaz, ONTRAS, OGE, Snam, Swedegas et Teréga) et de deux associations du secteur des gaz renouvelables (European Biogas Association et Consorzio Italiano Biogas). Les PDG de ses treize membres sont les suivants : Piero Gattoni (Consorzio Italiano Biogas), Nicola Battilana (DESFA), Harm Grobrügge (European Biogas Association), Marcelino Oreja Arburúa (Enagás), Torben Brabo (Energinet), Pascal De Buck (Fluxys), Han Fennema (Gasunie), Thierry Trouvé (GRTgaz), Ralph Bahke (ONTRAS), Jörg Bergmann (OGE), Marco Alverà (Snam), Hans Kreisel (Swedegas), Dominique Mockly (Teréga).

La note d'orientation sur le gaz renouvelable est la première d'une série préparée par Guidehouse. La notion de gaz renouvelable désigne tout gaz produit à partir de sources renouvelables. Elle comprend le biométhane issu de la valorisation de la biomasse agricole et des déchets organiques par digestion anaérobie, le biométhane produit par la gazéification thermique de résidus ligneux, l'hydrogène produit à partir d'électricité renouvelable ou de biométhane, et le méthane de synthèse produit à partir d'hydrogène renouvelable.

Les gaz renouvelables ont un rôle multiple dans le système énergétique et dans l'économie au sens large, en procurant une énergie renouvelable stockable et acheminable, de la chaleur dans les bâtiments raccordés au réseau, de la chaleur haute température et des matières premières dans le cadre d'industries énergivores, et des carburants pour le transport routier lourd et longue distance, le transport maritime et le transport aérien. Les gaz renouvelables génèrent également des emplois d'avenir et favorisent le dynamisme économique des zones rurales. L'hydrogène fait l'objet d'un intérêt accru et croissant en Europe et dans le monde. En 2020, la Commission européenne et six États membres ont publié des stratégies pour l'hydrogène, soulignant son importance en tant que pierre angulaire de la décarbonation à long terme. Le biométhane permet de réduire instantanément les émissions de GES et de mettre en place un système énergétique plus circulaire. Sa production est le fruit de technologies ayant fait leurs preuves et commercialisables, qui présentent peu de risques technologiques. Ce vecteur énergétique offre de multiples avantages, le principal étant sa compatibilité pleine et entière avec le réseau de gaz existant.

Les objectifs de l'UE en matière d'énergies renouvelables sont fixés dans la directive sur les énergies renouvelables (dite RED, pour “Renewable Energy Directive”). En conséquence, l'option privilégiée consiste à intégrer l'objectif proposé de 11 % de gaz renouvelable et les sous-objectifs relatifs au biométhane et à l'hydrogène vert dans la révision de RED. Le consortium Gas for Climate suggère que l'objectif de 11 % de gaz renouvelable soit mis en œuvre en tant qu'objectif de consommation et soit atteint par les opérateurs économiques, qui peuvent être de grands fournisseurs de gaz, de la même manière que pour l'objectif actuel concernant les carburants renouvelables contenu dans RED II. Comme en dispose RED II en son article 25 (1), les États membres imposent aux fournisseurs l'obligation de s'assurer que la part de gaz renouvelable dans la consommation finale de gaz soit d'au moins 11 % d'ici à 2030. Les États membres devraient avoir la possibilité de définir plus précisément l'objectif de consommation de gaz, en fixant par exemple des objectifs de consommation spécifiques selon le secteur
d'utilisation finale.

À propos du CIB (Consorzio Italiano Biogas)

Le CIB agrège et représente la chaîne de valeur du biogaz et du biométhane agricole en Italie. Créé en mars 2006, le CIB fournit des informations à ses membres afin d'améliorer, d'optimiser et d'inventer des procédés de production de biogaz en encourageant des pratiques agricoles à faible teneur en carbone qui soient à la fois efficaces et plus écologiques, au travers de son initiative phare Biogasdoneright®. Le CIB rassemble des agriculteurs exploitant des usines de biogaz, des entreprises industrielles fournissant des équipements et des technologies, des entreprises intervenant dans les domaines de l'agriculture, du conseil, de la mécanisation et des transports, ainsi que des centres de recherche et associations agricoles fournissant des données et promouvant la digestion anaérobie dans le secteur agricole. Le CIB est également un membre fondateur de l'association européenne du biogaz (EBA, European Biogas Association).

À propos de DESFA

Le gestionnaire grec de réseau de transport gazier DESFA S.A. a été créé en mars 2007 dans le but d'exploiter, de gérer, d’opérer et de développer le réseau national de gaz naturel et ses interconnexions, en toute sécurité,fiabilité, et de manière économiquement efficace, afin de servir au mieux ses utilisateurs. Les actionnaires de l'entreprise À propos d'Enagás Le gestionnaire de réseau de transport espagnol Enagás est est spécialisé depuis 50 ans dans le développement, l'exploitation et la maintenance d'infrastructures énergétiques. Principal GRT gazier en Espagne, Enagás intervient aussi aux États-Unis, au Mexique, au Chili, au Pérou, en Albanie,en Grèce et en Italie. L'entreprise compte plus de 12 000 kilomètres de gazoducs, trois installations de stockage stratégiques et huit usines de regazéification.
L’entreprise est fermement engagée dans le processus de décarbonation et soutient notamment le développement de projets visant à promouvoir les gaz renouvelables (hydrogène vert et biométhane), la mobilité durable et l'efficacité énergétique. Selon la dernière révision de l'indice de durabilité Dow Jones (DJSI), Enagás est un leader mondial dans son secteur.

À propos d'Energinet

Fondée en 2004, Energinet est une entreprise publique indépendante détenue par l'État danois sous tutelle du Ministère du Climat, de l'Énergie et des Services publics. Energinet possède, exploite et développe les réseaux de transport d'électricité et de gaz naturel au Danemark. L'objectif d'Energinet est de permettre une transition économiquement performante du système énergétique vers une énergie 100 % renouvelable, tout en maintenant un niveau élevé de sécurité de l'approvisionnement en énergie.

À propos de l'European Biogas Association

L'EBA est la voix du gaz renouvelable en Europe. Fondée en 2009, l'association est activement engagée dans le développement de la production de biogaz et de biométhane durables et leur utilisation à travers le continent. L'EBA s'appuie aujourd'hui sur un solide réseau constitué de 40 organisations nationales et plus d’une centaine d’instituts scientifiques et entreprises d'Europe et d'ailleurs.

À propos de Fluxys Belgium

Filiale du groupe Fluxys, groupe d'infrastructures gazières basé en Belgique et actif dans toute l'Europe, Fluxys Belgium est le gestionnaire indépendant du réseau de transport de gaz naturel et des infrastructures de stockage de gaz en Belgique. Par l'intermédiaire de sa filiale en propriété exclusive Fluxys LNG, l'entreprise exploite également le terminal de gaz naturel liquéfié (GNL) de Zeebruges. Fluxys s’engage à poursuivre la construction d'un avenir énergétique plus vert pour les générations futures. Les personnes, les industries et les communautés ont toutes besoin d'énergie pour se développer et prospérer. Fluxys répond à ce besoin en transportant l'énergie au travers de son infrastructure. L’entreprise achemine du gaz naturel tout en ouvrant la voie au transport,d'hydrogène, de biométhane ou de tout autre futur vecteur énergétique neutre en carbone.

À propos de Gasunie

Gasunie est une société européenne spécialisée dans les infrastructures énergétiques. L'entreprise assure le transport de gaz naturel et de gaz vert par l'intermédiaire de ses filiales Gasunie Transport Services B.V. (GTS) aux Pays-Bas et Gasunie Deutschland en Allemagne. L'entreprise propose également d'autres services dans le domaine des infrastructures énergétiques en lien avec l'hydrogène, la chaleur, le captage et le stockage géologique de CO2 (CSC), le stockage du gaz et le gaz naturel liquéfié (GNL). Gasunie s'engage en faveur de l'accélération de la transition énergétique et d'un approvisionnement énergétique neutre sur le plan climatique.

À propos de GRTgaz

GRTgaz est un expert mondial des réseaux et systèmes de transport gazier et l'un des principaux gestionnaires de réseaux de transport de gaz en Europe. En France, GRTgaz possède et exploite plus de 35 000 km de canalisations enterrées et 26 stations de compression pour acheminer le gaz entre fournisseurs et consommateurs. GRTgaz s'engage à garantir la continuité d'alimentation des consommateurs en rapprochant les territoires et les communautés dans le respect de l'environnement. En connectant les énergies d'avenir, en facilitant l'essor des énergies renouvelables et de nouveaux usages du gaz et en mettant en synergie les systèmes électriques et gaziers, GRTgaz apporte des solutions innovantes et accessibles pour accélérer et réussir la transition énergétique.

À propos d'ONTRAS

ONTRAS Gastransport GmbH est un gestionnaire de réseau de transport de gaz allemand basé à Leipzig. ONTRAS exploite le deuxième plus grand réseau de transport de gaz d'Allemagne, constitué de plus de 7 000 km de canalisations et d'environ 450 points d'interconnexion. L'écologie est au cœur de la culture d'entreprise d'ONTRAS, et ce depuis de nombreuses années. Notre objectif est de parvenir à un approvisionnement en gaz 100 % neutre en carbone d'ici 2050. Le réseau de transport d'ONTRAS est actuellement raccordé à 22 stations d'alimentation en biogaz acheminant jusqu'à 180 millions de mètres cubes de biométhane chaque année, soit environ 17 % de l'ensemble du biométhane acheminé au sein du réseau de gaz allemand. Par ailleurs, deux installations « Power-to-Gas » sont actuellement raccordées au réseau ONTRAS. Ces dernières transforment l'électricité produite par des éoliennes en hydrogène, celui-ci étant ensuite injecté dans notre réseau. Nous collaborons avec divers partenaires afin d'étudier les applications possibles de l'hydrogène et d'exploiter le formidable potentiel associé à notre infrastructure propre dans l'acheminement des énergies renouvelables.

À propos d'OGE

Avec un réseau de transport de gaz s'étendant sur 12 000 kilomètres, OGE, dont le siège se trouve à Essen, compte parmi les principaux gestionnaires de réseaux de transport en Europe. Les deux tiers du gaz naturel consommé en Allemagne transitent par notre réseau de canalisations, qui comprend une centaine de compresseurs et environ 1 100 points de sortie. Dans tout le pays, nos près de 1 450 salariés garantissent un service d'acheminement du gaz sûr, respectueux de l'environnement et orienté client. Nous proposons également les services techniques et commerciaux nécessaires et assurons la fourniture de services commerciaux, techniques et informatiques à d'autres entreprises dans le cadre d'accords directs. Par ailleurs, nous soutenons activement le marché européen du gaz et travaillons avec les gestionnaires de réseaux de distribution européens pour créer les conditions préalables au transport et au commerce du gaz à l'international.

À propos de Snam

Snam est l'un des principaux opérateurs mondiaux d'infrastructures énergétiques et l'une des plus grandes entreprises italiennes cotées, en termes de capitalisation boursière. Par l'intermédiaire de ses filiales internationales, elle est également présente en Albanie, en Autriche, en Chine, aux Émirats arabes unis, en France, en Grèce, en Inde et au Royaume-Uni. L'entreprise possède le plus grand réseau de transport et la plus grande capacité de stockage de gaz naturel en Europe et constitue également l'un des principaux opérateurs dans le domaine de la regazéification. Dans le cadre d'un plan de 7,4 milliards d'euros d’ici 2024, l'entreprise Snam investit pour préparer ses infrastructures à l'hydrogène et développer de nouvelles actions de transition énergétique dans des secteurs tels que la mobilité durable, le biométhane et l'efficacité énergétique. L'entreprise a également comme objectif de permettre et de promouvoir le développement de l'hydrogène pour favoriser la décarbonation dans le secteur de l'énergie et l'industrie. Le modèle économique de Snam est basé sur la croissance durable, la transparence, la promotion des talents et de la diversité et le développement social des régions, grâce aux initiatives de la Fondazione Snam.

À propos de Swedegas

Spécialisée dans les infrastructures gazières, l'entreprise Swedegas, membre de Nordion Energi,s'est fixé comme objectifs de mener la transition énergétique et de devenir le premier réseau gazier en Europe à proposer 100 % de gaz vert. Chez Swedegas, nous exploitons le réseau de gaz suédois, qui s'étend de Dragör, au Danemark, à Stenungsund, en Suède, et assurons l'acheminement de l'énergie à destination des distributeurs et des clients avec lesquels nous sommes en lien direct. Le réseau de gaz alimente 33 agglomérations et plusieurs centrales de cogénération.Il est également utilisé par plus de 34 000 foyers et dans le secteur des transports. En tant que plaque tournante du marché du gaz, nous assumons l'entière responsabilité du développement à long terme du réseau gazier et des actions visant à garantir un accès sûr, efficace et permanent au gaz.

À propos de Teréga

Acteur majeur du monde de l'énergie, Teréga est implanté depuis plus de 75 ans dans le grand Sud-Ouest de la France. L’entreprise opère plus de 5 000 km de canalisations et deux installations de stockage souterrain, représentant respectivement 16 % du réseau de transport de gaz français et 24 % des capacités de stockage nationales. Répondant à ses obligations de service public, Teréga assure l'acheminement du gaz naturel vers plus de 400 postes de livraison, dans les meilleures conditions de sécurité, de coût et de fiabilité. L’entreprise a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 500 M€ et compte environ 650 collaborateurs.
Teréga jouit d'une position stratégique en Europe, où l’entreprise assure les interconnexions garantissant la sécurité d'approvisionnement. Consciente que le gaz renouvelable a un rôle essentiel à jouer dans la transition énergétique, Teréga veut s'imposer comme accélérateur de cette révolution verte par une implication croissante dans les filières biométhane, hydrogène (dont Power-to-Gas) et gaz naturel véhicule.

À propos de Guidehouse

Guidehouse est l'un des principaux fournisseurs mondiaux de services de conseil aux marchés publics et commerciaux. L'entreprise dispose de vastes capacités en matière de gestion, de technologies et de conseil en gestion des risques. Nous aidons nos clients à relever leurs défis les plus difficiles, en mettant l'accent sur les marchés et les clients confrontés à des changements transformationnels, à des innovations technologiques et à des pressions réglementaires importantes. À travers toute une gamme de services de conseil et consultation, d'externalisation et technologiques/d'analyse, nous aidons nos clients à créer des solutions évolutives et innovantes qui les préparent à leur croissance et leur réussite futures. Basée à Washington DC, l'entreprise compte plus de 7 000 spécialistes répartis sur plus de 50 sites. Guidehouse est dirigée par des professionnels chevronnés possédant une expertise multiple et reconnue dans les technologies traditionnelles et émergentes, les marchés et les questions d'établissement des programmes qui régissent les économies nationales et mondiales.


Source : Communiqué GRTgaz

Voir la fiche de l'entreprise GRTgaz



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 

euro-énergie © Atémys 2022 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources