Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news   

déc.
17
2021
Hydrogène décarboné : investissement commun pour favoriser son développement

Enagás, Snam et GRTgaz participent à une initiative commune d’investissement pour favoriser le développement de l’hydrogène décarboné.

Les trois transporteurs de gaz européens investissent 100 millions d’euros dans le fonds Clean H2 Infra géré par Hy24.

Les gestionnaires de réseaux de transport de gaz européens Enagás (Espagne), Snam (Italie) et GRTgaz (France), ont signé un accord pour lancer une initiative commune visant à accélérer le développement du secteur de l’hydrogène décarboné.

Conformément aux objectifs de décarbonation fixés par l’Union européenne, les trois transporteurs de gaz ont indiqué que l’hydrogène jouerait un rôle majeur dans la transition énergétique et ont convenu d’explorer ensemble de nouvelles possibilités de coopération dans ce secteur.

Enagas, Snam et GRTgaz, ont rejoint le projet de dorsale hydrogène européenne European Hydrogen Backbone. Le dernier rapport publié dans ce cadre confirme la possibilité ’une infrastructure hydrogène pan-européenne basée notamment sur des infrastructures gazières existantes converties. Cette étude présente un réseau de canalisations d’hydrogène de près de 40 000 km d’ici 2040, reliant 19 États membres de l’UE ainsi que le Royaume-Uni et la Suisse.

Cette initiative d’Enagás, Snam et de GRTgaz, souligne le rôle très important que joueront les transporteurs de gaz européens en partageant leurs savoir-faire dans le développement de l’écosystème hydrogène européen et en s’appuyant notamment sur la gestion des infrastructures existantes.
Comme premier projet commun réalisé dans le cadre de l’initiative, Enagás, Snam et GRTgaz contribueront chacun à hauteur de 33 millions d’euros dans le fonds Clean H2 Infra soit un investissement total de 100 millions d’euros : site internet Hy24.

Clean H2 Infra Fund est un fonds à impact géré par Hy24, une joint-venture entre Ardian et FiveT Hydrogen, dont l’objectif est de soutenir le développement du secteur des infrastructures d’hydrogène décarboné, avec un investissement compris entre 1 500 et 1 800 millions d’euros en partenariat avec des investisseurs industriels et financiers. Il s’agit de la plus grande plateforme mondiale d’investissement dans le secteur des infrastructures d’hydrogène décarboné.

Hy24 s’appuie ainsi sur l’expérience d’Ardian en matière d’infrastructures, de gestion d’actifs, du savoir-faire de FiveT Hydrogen dans la chaîne de valeur de l’hydrogène, ainsi que de l’expérience des trois transporteurs de gaz dans la gestion des infrastructures gazières et de la technologie hydrogène.

En investissant dans le fonds Clean H2 Infra, Enagás, Snam et GRTgaz souhaitent accélérer le développement de l’industrie de l’hydrogène décarboné.

Selon Marcelino Oreja, Directeur Général d’Enagás :
« Les gestionnaires de réseau de transport européens sont des éléments clés dans la lutte contre le changement climatique, et ce programme s’inscrit parfaitement dans les projets promus par Enagás sur la base de sa stratégie de participation à une transition énergétique équitable. Cet accord illustre très clairement la volonté de coopération entre les trois transporteurs de gaz européens, qui ont un rôle important à jouer dans la décarbonation future de l’énergie ».

Marco Alverà, Directeur Général de Snam, commente :
« Avec cet accord, trois grands transporteurs de gaz européens s’engagent à travailler ensemble et contribuer à l’accélération de la transition énergétique sur le continent et même bien au-delà, conformément au paquet Fit for 55 et à la stratégie hydrogène de l’UE. Nos réseaux et installations de stockage actuels dédiés à l’hydrogène joueront un rôle clé dans la décarbonation. Nous sommes prêts à partager nos expériences et soutenir de nouveaux projets d’investissement comme le fonds Clean H2 Infra Fund afin de développer les projets d’hydrogène vert sur la voie de la neutralité carbone ».

Thierry Trouvé, Directeur Général de GRTgaz précise :
« Demain, l’hydrogène jouera un rôle majeur dans l'équilibre du système électrique et dans la décarbonation de l'industrie et des transports, comme le montrent les premiers enseignements de la consultation nationale sur l’hydrogène, lancée en France par GRTgaz avec Teréga en juin dernier. Les industriels ont exprimé le besoin d’un accès fiable à un hydrogène décarboné compétitif et pour y parvenir, leur intérêt pour le développement progressif d’une infrastructure dédiée ».

Pierre-Etienne Franc, Chief Executive Hy24, ajoute :
« L'adhésion des principaux gestionnaires des réseaux gaziers européens est une étape fondamentale pour Hy24. Elle conforte notre position au sein de l’écosystème hydrogène, et le rôle que nous devons jouer pour renforcer le développement de l'ensemble de l'industrie, de la production à la distribution jusqu’aux usages. Nous sommes honorés que le « Clean H2 Infra Fund » géré par Hy24, soit le premier investissement réalisé par le consortium. Nous espérons que cela permette l’aboutissement de nombreux projets d'envergure sur cette partie de la chaîne de valeur. »

Les projets d’Enagás dans le domaine de l’hydrogène

Enagás fait la promotion de 55 projets spécifiques dans toute l’Espagne dans les domaines des gaz renouvelables et de la décarbonation (34 projets d’hydrogène vert et 21 projets de biométhane) aux côtés de plus de 60 partenaires. Au total, ces projets pourraient mobiliser un investissement commun de 6,3 milliards d’euros.

L’entreprise a franchi des étapes majeures dans des projets tels que « Power to Green Hydrogen Mallorca », qui en est à la phase finale de construction de la centrale photovoltaïque de Lloseta, l’une des deux infrastructures qui alimenteront la première centrale à hydrogène renouvelable en Espagne qu’Enagás valorise avec ses partenaires. Dans le cadre de ce même projet, le groupe hôtelier Iberostar a signé le premier contrat d’approvisionnement en hydrogène renouvelable pour le secteur du tourisme en Espagne avec Enagás et Acciona Energía.

Le projet de production d’hydrogène renouvelable de Repsol et Enagás - directement à partir de l’énergie solaire - a reçu un soutien financier de la Commission européenne. Par ailleurs, l’entreprise a développé la première station hydrogène commerciale en Espagne et s’est associée à Naturgy et Exolum pour mettre en place la première grande alliance de l’hydrogène renouvelable dédiée à la mobilité en Espagne, qui favorisera la construction de 50 stations hydrogène.

De plus, Enagás et LatemAluminium ont signé un accord pour le développement d’un projet industriel visant à promouvoir deux usines de production d’hydrogène renouvelable en Castille-et-León. Enagás est également impliqué dans six projets de biométhane qui ont reçu le soutien de l’Institut pour la diversification et les économies d’énergie (IDAE).

Les projets de SNAM dans le domaine de l’hydrogène

Dans sa vision à horizon 2030, Snam a identifié des opportunités d'investissement à hauteur de 23 milliards d'euros dans le transport et le stockage de l'énergie et dans de nouveaux projets de gaz renouvelables, l'hydrogène étant au cœur de ce plan. Snam a été la première entreprise de transport de gaz en Europe à expérimenter le mélange d'hydrogène avec du gaz naturel dans son réseau, qui est actuellement en cours de certification "hydrogenready". L'entreprise a également testé la possibilité de mélanger jusqu'à 100% d'hydrogène dans ses champs de stockage.

Depuis deux ans, Snam a lancé une Business Unit dédiée à l'hydrogène afin d'être à la pointe d’un secteur présentant de belles perspectives, en contribuant par ses compétences et ses technologies à la mise en place d'une chaîne de valeur de l'hydrogène en Italie et à l’international. Les initiatives s'articulent autour de trois lignes stratégiques.

La première concerne la logistique et l'utilisation de l'hydrogène dans différents pays et dans différents secteurs tels que les industries difficiles et la mobilité, en partenariat avec d'autres
opérateurs concernés. Dans ce domaine, Snam gère plus de 150 projets, allant de la conversion à l'hydrogène de lignes ferroviaires fonctionnant au diesel à des initiatives concernant l'acier, le verre, la céramique, le papier, la chimie, les ports et les aéroports. Certains de ces projets s'inscrivent dans le cadre de programmes de financement nationaux et européens (IPCEI, PNRR, Fonds pour l'innovation, Horizon 2020).

Le deuxième axe concerne les initiatives de R&D et de capital-risque. Snam coopère par exemple avec des universités et des centres de recherche internationaux de premier plan pour construire un réseau international autour de son Hydrogen Innovation Center. Enfin, Snam travaille avec plus de 50 partenaires internationaux tout au long de la chaîne de valeur de l'hydrogène, y compris des partenariats avec des entreprises leaders dans les principales technologies d'électrolyse, à savoir Alkaline (Industrie De Nora) et Proton Exchange Membrane (ITM Power).

Les projets de GRTgaz dans le domaine de l’hydrogène

GRTgaz participe activement aux différentes voies de développement de l’hydrogène, le premier projet a démarré en 2015 avec le lancement du projet Power-to-Gas(1) multipartenaires Jupiter 1000 situé à Fos-sur-Mer (dans les Bouches-du-Rhône). Jupiter 1000 injecte depuis février 2020 de l’hydrogène dans le réseau de gaz et permettra grâce à un programme d’essais de préparer les actifs industriels de GRTgaz à l’arrivée de l’hydrogène dans les réseaux.

GRTgaz participera pleinement à l’émergence du marché de l’hydrogène en développant un réseau de 700 km d’hydrogène d’ici 2030, d’une part par de nouvelles canalisations, et d’autre part par la conversion d’une partie réseau gazier actuel. Le projet le plus avancé, MosaHYc, vise à développer le premier réseau hydrogène européen par la conversion de canalisations de gaz entre la Moselle, la Sarre et le Luxembourg. GRTgaz renforce également ses moyens de R&D avec le développement de la plateforme d’essais FenHYX dédiée à l’hydrogène. Cette plateforme, inaugurée en novembre dernier, a pour objectif de tester la compatibilité des matériaux et des équipements de réseaux en présence d’hydrogène.

(1) Power-to-Gas : procédé qui consiste à convertir de l'électricité en gaz.

À propos d’Enagás

Enagás bénéficie de 50 années d’expérience dans le développement, l’exploitation et la maintenance d’infrastructures énergétiques, et opère dans huit pays. La société est un opérateur indépendant de transport de gaz certifié par l’Union européenne.

Enagás s’est engagé à être neutre en carbone d’ici 2040 et est très engagé dans le processus de décarbonisation. Entre autres distinctions, la société est le leader mondial de son secteur dans le Dow Jones Sustainability Index (DJSI), selon la dernière révision de cet indice. Elle a également reçu jusqu’à présent la note la plus élevée en Espagne de S&P Global Ratings dans le domaine ESG (avec la note la plus élevée dans le classement CDP Climate Change).

À propos de GRTgaz

GRTgaz est le 2ème transporteur européen de gaz, fort de 32 500 kms de canalisations et 640 TWh de gaz transporté. L’entreprise compte 3000 salariés et a réalisé près de 2,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020. GRTgaz s’est doté d’une raison d’être « Ensemble rendre possible un avenir énergétique sûr, abordable et neutre pour le climat ». Entreprise innovante en pleine transformation pour adapter son réseau au défi écologique et numérique, GRTgaz est engagé en faveur d’un mix gazier français 100% neutre en carbone en 2050. Elle soutient les filières d’hydrogène et de gaz renouvelables (biométhane et gaz issus des déchets solides et liquides).

GRTgaz assure des missions de service public pour garantir la sécurité d’acheminement auprès de ses 945 clients (expéditeurs, distributeurs, industriels, centrales et producteurs de biométhane). Avec ses filiales Elengy, leader des terminaux méthaniers en Europe, et GRTgaz Deutschland, opérateur du réseau de transport allemand MEGAL, GRTgaz joue un rôle clé sur la scène européenne. L’entreprise exporte ses savoir-faire à l’international, notamment des prestations développées par son centre de recherches RICE.

À propos de Snam

Snam fait partie des principales sociétés d’infrastructures énergétiques au monde et se classe parmi les plus grandes sociétés cotées d’Italie en termes de capitalisation boursière.

Forte de ses 80 ans d’expérience dans le développement ainsi que la gestion de réseaux durables et technologiquement avancés, Snam garantit la sécurité d’approvisionnement et est un acteur majeur de la transition énergétique. Grâce à sa présence internationale, Snam opère déjà dans plusieurs pays européens ainsi qu’en Asie, au Moyen-Orient et en Amérique du Nord.

Le groupe exploite le plus grand réseau de transport de gaz naturel (plus de 41 000 km incluant les actifs internationaux) et de capacité de stockage (3,5 % de part de marché mondial) parmi ses homologues européens et est également un acteur important dans la regazéification de GNL, gérant des terminaux en Italie et en Grèce.

Snam modernise son infrastructure avec des normes adaptées à l’hydrogène et propose des solutions intégrées tout au long de la chaîne de valeur des gaz verts, grâce à des investissements effectués dans l’efficacité énergétique, le biométhane, la mobilité durable et l’hydrogène. Le groupe crée également de nouveaux espaces verts par le biais d’une société d’utilité publique dédiée aux activités de reboisement.
Snam s’est engagée à atteindre zéro émission nette d’équivalent CO? de Scope 1 et 2 d’ici 2040 et s’est fixée un objectif de réduction des émissions indirectes de Scope 3 (associés, fournisseurs) d’ici 2030.


Source : Communiqué GRTgaz

Voir la fiche de l'entreprise GRTgaz



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 

euro-énergie © Atémys 2022 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources