Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news      interviews   

déc.
18
2023
Lancement de l'Alliance pour la décarbonation de la route, réunissant acteurs publics et privés de la mobilité routière

Dans le prolongement de l’appel à accélérer la décarbonation du transport routier qu’ils avaient conjointement initié le 18 juin 2023, François Gemenne, co-auteur du rapport du GIEC, Patrice Geoffron, Professeur d’économie à l’Université Paris-Dauphine, et Géraud Guibert, Président de la Fabrique écologique, annoncent la création de l'Alliance pour la décarbonation de la route. Celle-ci réunit un large spectre d’acteurs des mobilités routières, publics comme privés : universitaires, collectivités territoriales, associations et entreprises (opérateurs de mobilités, gestionnaires d’infrastructures, constructeurs automobiles, transporteurs, groupes d’ingénierie, startups…).

Constituant une plate-forme pluridisciplinaire d'échanges et d'actions, l’Alliance a vocation à travailler en partenariat avec les pouvoirs publics pour concevoir et mettre en œuvre les solutions de décarbonation les plus efficaces afin de réussir la transition écologique et énergétique des mobilités.

Pour l’Alliance, la priorité absolue est de fédérer et amplifier la mobilisation de toutes les parties prenantes concourant à la décarbonation de la route, en conjonction avec les mesures visant à encourager le report modal vers le ferroviaire, le transport public (BHNS, tramway, métro) et les modes actifs - leviers indispensables qui ne seront néanmoins pas suffisants à eux seuls pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre des transports à horizon 2030.

Pour accélérer la dynamique, il convient d’agir tant sur les technologies (électrification, gains d’efficience, préservation des ressources naturelles…) que sur les usages (taux d'occupation accru, réduction des distances…), afin de contribuer à une trajectoire de décarbonation viable socialement et économiquement.

Des solutions concrètes existent : électrification du parc automobile et du parc de poids lourds, amélioration continue du mix énergétique pour le transport routier de marchandises, déploiement massif des bornes de recharge pour véhicules électriques, installation de stations de distribution de biocarburants, de bioGNV et d’hydrogène, préfiguration de routes électriques pour poids lourds, incitation orchestrée à la sobriété, au covoiturage, à l’autopartage et au transport collectif routier, développement des lignes de car express et lignes de covoiturage express, adaptation agile des infrastructures et des services à la multimodalité, production programmée d’énergies renouvelables le long des réseaux routiers et autoroutiers, etc.

La conviction partagée des acteurs de l’Alliance est que la décarbonation de la route demande à être placée de façon urgente au cœur du débat et de la décision politique, et requiert, pour l’avenir de la France, la mise en œuvre concertée d’un plan ambitieux d’investissements publics et privés. Dans cette perspective, le rôle de l’Alliance sera aussi d’impulser, de coordonner et d’encourager l'adoption par les usagers de la route de comportements écoresponsables, à grande échelle.

François Gemenne, professeur à HEC Paris et co-auteur du dernier rapport du GIEC : « Décarboner la route, massivement et rapidement, est une condition impérative pour espérer respecter nos objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ce doit être une cause nationale, et c’est toute l’ambition de l’Alliance de la décarbonation de la route. Il y va de la responsabilité de la France face à ses obligations internationales, de la justice sociale au regard du dérèglement climatique, de la réduction des inégalités sociospatiales sur le territoire et de la préservation de l’industrie automobile française et de ses emplois ».

Géraud Guibert, Président de la Fabrique Écologique : « Il n’y aura pas de neutralité carbone sans décarbonation des transports, ni de décarbonation des transports sans décarbonation de la route.

Même si les objectifs affichés de report modal vers le rail sont atteints d’ici 2030, la route représentera encore 75% des flux des transports ! La route est pourtant un parent pauvre des politiques publiques dans les transports depuis plusieurs années, alors qu’elle devrait être la priorité de la planification écologique ».

Patrice Geoffron, Professeur d’économie à l’Université Paris-Dauphine : « La route est le premier secteur émetteur de CO2 en France et les politiques publiques peinent à engager sa décarbonation depuis des décennies. Il est grand temps d’agir car le coût de l’inaction est massif : échouer à réduire les émissions de 30% d’ici 2030, impliquerait d’importer et de brûler 100 milliards d’euros de pétrole en plus… Il est impératif d’engager l’ensemble de l’écosystème des transports. Forts de l’appui de 15 experts, les acteurs publics et privés ont conscience de l’enjeu et se mobilisent dans le cadre de cette Alliance ».

Les membres signataires de l’Alliance pour la décarbonation de la route : Association des Economistes de l’Energie, Avere-France, BMW Group France, ChargePoint, Nicolas DARAGON (Ville de Valence), Michaël DELAFOSSE (Montpellier Métropole), François DUROVRAY (Conseil départemental de l’Essonne), Ecov, Electra, Fédération Nationale des Transports Routiers (FNTR), Geodis, Getaround, GRDF, Karos, Keolis, Mobilité Club France, Powerdot, Systra, Transdev, VINCI Autoroutes.

Experts : André BROTO, Michel DERDEVET (Confrontations Europe), Anna CRETI (Dauphine PSL), Laurent CHAPELON (Université Paul-Valéry Montpellier 3), Mathieu FLONNEAU (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Paulo MOURA (IMREDD), Fabien LEURENT (ENPC), Géraud GUIBERT (La Fabrique Ecologique), Patrice GEOFFRON (Dauphine PSL), Jean-Pierre ORFEUIL.

A propos de l’Association des Economistes de l’Energie

L’Association des Economistes de l’Energie, créée en 1986, est la section française de l’International Association for Energy Economics.
Fondée en 1977 aux Etats-Unis, l’IAEE a pour vocation de développer l’analyse économique appliquée au secteur énergétique et de promouvoir les échanges d’idées et d’expériences des professionnels intéressés par ce domaine.
L’IAEE est présente dans le monde entier et ses membres proviennent d’horizons très variés : économistes, décideurs des entreprises concernées par l’énergie, ingénieurs, géologues, universitaires, consultants, membres d’académie, d’organisations gouvernementales ou internationales, étudiants, etc. Elle publie une lettre trimestrielle, The IAEE Newsletter, et une revue orientée recherche, The Energy Journal, au niveau scientifique reconnu (*** au classement des revues à comité de lecture du CNRS).
Chaque année, une conférence internationale est organisée sous l’égide de l’IAEE par une section nationale affiliée. L’IAEE compte actuellement 24 sections nationales, rassemblant plus de 4 000 membres dans plus de 200 pays.
Les membres européens de l’IAEE représentent a à ce jour environ 40% de l’effectif de l’association internationale.

A propos d’Avere-France

L'Avere-France, créée en 1978, est l'association nationale pour le développement de la mobilité électrique en France. Avec plus de 270 adhérents, l'Association fédère un écosystème diversifié d'acteurs engagés dans la transition énergétique. Tiers de confiance pour les pouvoirs publics, les professionnels, les médias et le grand public, l'Avere-France publie régulièrement des contenus de référence sur les questions d'électromobilité (batterie et hydrogène). L'association est fortement impliquée dans les projets de développement et de promotion de la mobilité électrique auprès des pouvoirs publics, tant au niveau national que régional. De plus, l'Avere-France pilote le programme Advenir, qui contribue de manière significative au développement des infrastructures de recharge en France par du financement et de la formation.

A propos de BMW Group France

BMW Group est implanté sur quatre sites en France : Montigny-le-Bretonneux (siège social), Tigery (centre de formation), Strasbourg (centre pièces de rechange et accessoires international) et Miramas (centre d’essais techniques international).
BMW Group emploie avec ses filiales commerciales et financières ainsi que son réseau exclusif de distribution près de 6.000 salariés en France. En 2022, BMW Group France a immatriculé 71 088 automobiles des marques BMW et MINI et 20 929 motos et scooters de la marque BMW Motorrad.
Le volume annuel d’achats de BMW Group auprès des équipementiers français et fournisseurs en France s’élève à 3,5 milliards d’Euros. Parmi eux, citons Valeo, Michelin, Plastic Omnium, Sogefi, Faurecia. Dans le cadre de sa stratégie électromobilité, BMW Group offre une large gamme de modèles de voitures et deux-roues électriques et hybrides rechargeables.
BMW Group France poursuit en outre une politique active et pérenne de mécénat avec le programme BMW ART MAKERS qui soutient la création émergente dans le domaine des arts visuels, et des acteurs culturels de renom tels que les Rencontres de la Photographie d’Arles et Paris Photo. Depuis plus de 30 ans, BMW Group France finance des projets d’utilité publique par le biais de sa Fondation placée sous l’égide de la Fondation de France : actuellement l’entreprenariat à impact à travers le soutien aux associations Ashoka et Make Sense. L’engagement sociétal de BMW Group se décline aussi dans le sport français, notamment à travers son partenariat avec la Fédération Française de Golf (FFG).

A propos de ChargePoint

ChargePoint conçoit un nouveau réseau d’alimentation en électricité pour le transport des biens et des personnes. Depuis 2007, ChargePoint s'est engagé à faciliter le passage à l'électrique pour les entreprises et les conducteurs, en offrant le plus grand réseau de recharge pour les véhicules électriques et un portefeuille complet de solutions de recharge.
La supervision ChargePoint est basée sur une plateforme cloud et fournit de multiples fonctionnalités de gestion.
Le matériel de recharge et le logiciel de ChargePoint sont conçus en interne et comprennent des options pour chaque scénario de recharge, allant de la maison au lieu de travail, en passant par les parkings, l'hôtellerie, la vente au détail et les flottes de véhicules de toutes sortes.

A propos d’Ecov

Ecov est le seul opérateur de mobilité qui conçoit, déploie et opère des lignes de covoiturage express sans réservation pour les trajets du quotidien dans les territoires périurbains et ruraux. Ecov aujourd’hui c’est :
   - une soixantaine de lignes et une trentaine de réseaux déployés à travers la France sous différentes marques d’exploitation (Covoit’ici, Lane, M Covoit’ Lignes +, star’t...) ;
   - plus de 100 études de covoiturabilité réalisées ;
   - un collectif de 100 talents aux expertises variées (mobilité, études, data, tech, marketing, développement de communauté...) répartis dans 4 régions différentes.

A propos d’Electra

Electra est un spécialiste européen de la recharge rapide de véhicules électriques, également membre du French Tech Next40. L’entreprise déploie et exploite des points de charge rapide avec une ambition : faciliter l’adoption de la voiture électrique grâce à un réseau de recharge massif, rapide et performant. Electra dispose de la confiance de grands groupes tels que Vinci Autoroutes, Stellantis, Honda, MG, G7, AccorInvest, LSGI, Altarea, Indigo, Louvre Hotels Group, Primonial REIM France, le Groupe Chopard, Jardiland ou encore le Groupe Delhaize en Belgique. Avec 160 salariés experts, Electra investit massivement dans l'innovation et la recherche au profit d’une expérience utilisateur unique: des interfaces mobiles riches, intuitives et personnalisables. Electra est présente dans 8 pays et travaille à développer un parc de 14 500 points de charge rapide d’ici 2030. L’entreprise, qui a levé 175 millions d’euros de capital, a le soutien financier de Eurazeo, RGREEN Invest, RIVE Private Investment, Serena Capital, le Groupe Chopard, Groupe SNCF (574 Invest), RATP Capital Innovation, l’Ademe et la Caisse des Dépôts et Consignation - Banque des Territoires.

A propos de FTNR – Fédération Nationale des Transports Routiers

Créée par et pour les transporteurs routiers, la Fédération Nationale des Transports Routiers (FNTR) est une organisation professionnelle qui porte la voix des entreprises du secteur de toutes tailles depuis près de 90 ans.
Proche de ses adhérents, son implantation régionale et départementale est la garantie d’être au plus près des réalités de terrain.
C’est également la seule fédération du secteur présente et active auprès de l’Union européenne, avec un bureau permanent à Bruxelles depuis plus de 25 ans.

A propos de Geodis

GEODIS est un leader mondial du transport et de la logistique, reconnu pour son expertise sur l’ensemble de la supply chain. Partenaire de croissance de ses clients, GEODIS intervient sur quatre métiers la Commission de transport international, Logistique contractuelle monde, Distribution & transport express et le Réseau routier européen. Avec un réseau mondial couvrant près de 170 pays et plus de 49 400 collaborateurs, GEODIS se classe au cinquième rang mondial de son secteur. En 2022, GEODIS a réalisé un chiffre d'affaires de 13,7 milliards d'euros. GEODIS est une société du groupe SNCF.

A propos de Getaround

Fondée en 2009, Getaround est une plateforme d’autopartage qui comprend des
propriétaires particuliers et professionnels mettant à disposition leur(s) voiture(s), et des conducteurs qui comptent sur les véhicules fournis pour leurs besoins de mobilité à la demande. Grâce à une technologie innovante permettant aux utilisateurs de déverrouiller les portières en toute sécurité avec leur téléphone, des véhicules allant de la simple citadine à l’utilitaire sont mis à disposition de façon pratique et flexible, pour quelques heures ou quelques jours. L’objectif : démocratiser le partage de véhicules, pour en réduire le nombre en circulation sur les routes. Getaround est aujourd’hui présent dans plus de 1000 villes à travers 8 pays.

A propos de GRDF

GRDF, principal gestionnaire de réseau de distribution de gaz en France, distribue, chaque jour, le gaz à plus de 11 millions de clients pour se chauffer, cuisiner, se déplacer, quel que soit leur fournisseur. Pour cela, conformément à ses missions de service public, GRDF conçoit, construit, exploite, entretient le plus grand réseau de distribution d’Europe (205 809 km), en garantissant la sécurité des personnes et des biens et la qualité de la distribution.
Le gaz est une énergie disponible, stockable et économique. Avec l’essor du gaz vert, un gaz renouvelable produit localement, le réseau gaz est un maillon essentiel à la transition écologique. GRDF s’inscrit comme un partenaire incontournable auprès des collectivités territoriales, des bailleurs, des industriels et des transporteurs pour les accompagner vers la neutralité carbone au travers de leurs choix de politiques énergétiques et de mobilité durable. GRDF travaille avec ces acteurs des territoires pour intégrer une part de gaz vert croissante afin de décarboner leurs usages, aussi bien du côté des process, des chaufferies que des flottes de véhicules (BioGNV).

A propos de Karos

Karos est un opérateur de covoiturage courte distance, leader en France sur le covoiturage domicile-travail depuis 2014. Spécialisé dans le développement du covoiturage pour les employeurs et les collectivités territoriales, Karos en accompagne plus de 300, de toutes tailles, afin de mettre fin à l’autosolisme et ainsi réduire les externalités négatives de la voiture.

A propos de Keolis

Pionnier dans le développement des transports publics, Keolis est le partenaire des décideurs publics qui souhaitent faire de la mobilité partagée un levier d’attractivité et de vitalité pour leur territoire.
Numéro 1 de l’exploitation de métro automatique et de tramway dans le monde, Keolis s’appuie sur une politique d’innovation soutenue et ouverte avec l’ensemble de ses partenaires et avec ses filiales spécialisées – Cykleo, EFFIA, Hove, Keolis Santé, Kisio, – pour renforcer son coeur de métier et développer de nouvelles offres de mobilité partagée innovantes et « sur-mesure » : trains, bus et cars, trolleybus, transport à la demande, services dédiés pour les PMR, navettes fluviales et maritimes, vélos en libre-service et en location longue durée, auto partage, navette autonome 100% électrique,... En France, Keolis est le n°2 du stationnement grâce à sa filiale EFFIA et le n°1 du transport sanitaire depuis la création de Keolis Santé en juillet 2017.
Détenu à 70% par SNCF et à 30% par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), le Groupe compte 68 000 collaborateurs répartis dans 13 pays et a réalisé, en 2022, un chiffre d’affaires de 6,7 milliards d’euros.
*Keolis est historiquement présent en France et s’est développé en Australie, en Belgique, au Canada, en Chine, au Danemark, au Qatar, aux Etats-Unis, aux Emirats arabes unis, en Inde, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Suède.

A propos de Mobilité Club France

Mobilité Club France (anciennement Automobile Club Association) est une organisation apolitique, regroupant plus d'1 million de membres en France. Elle est membre de la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA). Elle contribue par ses travaux et ses actions à l'amélioration de l'écosystème de la mobilité. Sa priorité : agir pour une mobilité sûre et durable pour tous. Présidée par Didier BOLLECKER, elle est représentée en région par des Présidents Délégués, ainsi que par les Clubs affiliés qui portent ensemble le message de Mobilité Club France.

A propos de Powerdot

Présent en France depuis 2020, Powerdot a pour objectif d’accélérer la mobilité durable en démocratisant la recharge rapide pour tous les Français, dans tous les territoires, sur leurs lieux d’arrêt naturel.
Dans cette optique, Powerdot a réalisé en 2022 une levée de fonds de 150 millions d’euros auprès du fonds Antin Infrastructure Partners.
Avec près de 3 000 points de charge actuellement en opération dans l’Hexagone chez les acteurs du retail (supermarchés, restaurants, retail parks, centres commerciaux) avec des partenaires tels que Cora (récemment acquis par Carrefour), Mr Bricolage, Accor, Supermarchés Match, et plus de 4 400 en cours d’installation, l’entreprise s’est imposée en moins de trois ans comme le leader de la recharge rapide sur espaces de retail dans notre pays. Selon les observateurs du marché, Powerdot constitue aujourd’hui le réseau de recharge rapide et ultra-rapide le plus large de France.

A propos de SYSTRA

SYSTRA est l’un des premiers groupes mondiaux d’ingénierie et de conseil spécialisés dans
les transports publics et les solutions de mobilité. Depuis plus de 65 ans, le Groupe s’engage auprès des villes et des régions pour contribuer à leur développement en créant, améliorant et modernisant leurs infrastructures de transport. Fort de ses 10 600 collaborateurs, le Groupe se donne pour mission de faciliter les déplacements partout dans le monde, afin de rapprocher les populations et de permettre l’accès des individus à l’emploi, aux soins, à l’éducation et aux loisirs. Signature de référence pour les solutions de transport, SYSTRA accompagne ses partenaires et ses clients sur l’ensemble du cycle de vie de leurs projets.

A propos de Transdev

En tant qu’opérateur et intégrateur global de mobilités, Transdev permet à chacun de se déplacer chaque jour grâce à des solutions sûres, efficaces et innovantes au service du bien commun. A l’issue de l’acquisition de First Transit (mars 2023), Transdev transporte au quotidien près de 10 millions de passagers, grâce à ses différents modes de transport efficaces et respectueux de l’environnement, et emploie plus de 100 000 femmes et hommes au service de ses clients passagers, confortant ainsi sa position de leader mondial du transport public. Transdev conseille et accompagne, dans une collaboration durable, les collectivités territoriales et les entreprises. Transdev est codétenu par la Caisse des Dépôts à 66% et par le Groupe Rethmann à 34%. Le Groupe Transdev, présent dans 19 pays, a réalisé un chiffre d’affaires de 7,7 milliards d’euros en 2022.

A propos de VINCI Autoroutes

Premier opérateur d'autoroutes en concession en Europe, VINCI Autoroutes accueille chaque jour plus de 2 millions de clients sur le réseau de ses six sociétés concessionnaires : ASF, Cofiroute, Escota, Arcour, Arcos et Duplex A86. Partenaire de l’Etat et des collectivités territoriales, VINCI Autoroutes dessert en France 10 régions, 45 départements, 14 métropoles, plus d’une centaine de villes de plus de 10 000 habitants et des milliers de communes rurales situées à proximité de son réseau concédé.


Source : Communiqué GRDF

Voir la fiche de l'entreprise GRDF



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
 
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 

euro-énergie © Atémys 2024 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources