Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news   

janv.
16
2018
Le programme IFC-Canada investit 80 millions de dollars dans le nouveau parc éolien d'Akuo Energy en République dominicaine

L’IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, avec le soutien du gouvernement du Canada, annonce ce jour la finalisation d’un financement de 80 millions de dollars pour la construction et l'exploitation du projet Pecasa, un parc éolien de 50 MW développé et détenu majoritairement par Akuo Energy. Akuo Energy est le premier producteur indépendant français d’énergie renouvelable.

La mise en service de ce parc permettra à la République dominicaine de diversifier son mix énergétique et de réduire sa dépendance aux importations de combustibles fossiles.

Le parc éolien Pecasa (Parques Eólicos del Caribe) sera l'un des plus grands parcs de République dominicaine. Il devrait réduire les émissions de gaz à effet de serre d'environ 91 000 tonnes de CO2 par an, ce qui est comparable à la suppression de la circulation de 20 000 voitures.

Eric Scotto, Président et co-fondateur d’Akuo Energy déclare : « Très largement exposée au réchauffement climatique, la République dominicaine combine à la fois une politique volontariste pour la diversification de son mix énergétique et la mise en place d’un développement économique plus durable, et des ressources très abondantes en termes d’énergies renouvelables. Présent dans la zone depuis de nombreuses d’années, nous avons ainsi décidé courant 2016 d’y ouvrir un bureau régional pour en faire la tête de pont de notre stratégie de croissance forte dans les Caraïbes. Le financement entériné ce jour de Pecasa ouvre ce cycle de croissance et nous sommes très fiers de compter d’ores et déjà à nos côtés l’IFC pour nous soutenir dans notre expansion. »

Près de 80% des besoins énergétiques de la République dominicaine sont encore aujourd’hui couverts par les importations d’énergies fossiles. Cette dépendance a conduit à des prix élevés de l'électricité qui grèvent de façon substantielle l'économie du pays. En outre et comme beaucoup de ses voisins des Caraïbes, la République dominicaine est vulnérable aux impacts environnementaux associés aux énergies fossiles et au changement climatique, tels que l'élévation du niveau de la mer, le blanchissement des coraux ou encore les tempêtes tropicales de plus en plus fréquentes. Le pays s’est fixé un objectif ambitieux de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre de 25% d'ici 2030.

Luc Grillet, Directeur Général de l’IFC Amérique centrale et Caraïbes ajoute : "Pecasa répond idéalement aux objectifs de la République dominicaine pour la montée en puissance des énergies renouvelables et la décarbonation de l’économie. Le projet va en outre participer à l’amélioration de la compétitivité du pays et la réduction des gaz à effet de serre. L'IFC continuera de soutenir les investissements dans l’énergie qui s’inscrivent dans le cadre de l’accord national pour la réforme du secteur de l’énergie du pays. »

Relever le défi du changement climatique est une priorité stratégique pour l’IFC. Depuis 2005, cette dernière a investi 18,3 milliards de dollars de ses propres fonds et mobilisé 11 milliards de dollars additionnels auprès d'autres investisseurs pour financer des projets climato-intelligents à travers le monde. Cela comprend les investissements dans le secteur énergétique dominicain liés à la distribution de gaz naturel liquéfié et la construction de parcs éoliens et de lignes électriques.

Depuis que la République dominicaine est devenue membre de la Banque mondiale en 1961, cette dernière a investi plus d'un milliard de dollars dans le secteur privé du pays. L'IFC dispose actuellement d'un portefeuille de 384 millions de dollars d’actifs en République dominicaine, dont un montant de 172 millions de dollars a été mobilisé par des institutions partenaires.

Au cours des 25 dernières années, la République dominicaine a connu une croissance économique parmi la plus forte d'Amérique latine et des Caraïbes. Les investissements dans le secteur énergétique du pays sont essentiels à sa croissance soutenue et à l'amélioration du niveau de vie des Dominicains. En moyenne, la consommation d'énergie a augmenté de 3,6% au cours des cinq dernières années.

Située sur la côte nord du pays, à environ 260 kilomètres de Saint-Domingue, la centrale de Pecasa représente un total d’investissement de 130 millions de dollars et devrait être mise en service durant le premier semestre 2019. L’IFC a arrangé la totalité de la dette senior du projet qui se décompose en un apport de 18,5 millions de dollars de l’IFC elle-même tandis que 18 millions de dollars proviennent de la Banque néerlandaise de développement FMO, 15 millions de dollars du Programme IFC-Canada Climate Change (partenariat entre le gouvernement du Canada et l’IFC), 15 millions de dollars de Proparco, et enfin 11,5 millions de dollars de la banque de développement allemande DEG.

La contribution du gouvernement du Canada a été clef dans la structuration du financement.

Catherine McKenna, Ministre de l’Environnement et du Changement climatique au Canada conclut : « lors de la COP23, le Canada et le Royaume-Uni ont lancé la Powering Past Coal Alliance pour la réduction progressive de l'électricité générée par la combustion de charbon.

L'utilisation d'énergie propre et renouvelable est essentielle pour lutter contre le changement climatique et la création d’emplois dans la classe moyenne. Le gouvernement du Canada est fier de soutenir cette initiative du secteur privé qui aide la République dominicaine à réduire sa dépendance aux énergies fossiles en ajoutant les éoliennes comme source d'énergie ».

Pecasa vendra toute sa production d'énergie à l’opérateur publique Corporación Dominicana de Empresas Eléctricas Estatales (CDEEE), au moyen d'un contrat d'achat d'électricité libellé en dollars américains sur une durée de 20 ans.

Cet investissement de l’IFC complète un programme de 358 millions de dollars porté par la Banque mondiale et un groupe de partenaires pour l’amélioration du réseau électrique dominicain via la réduction des pertes d'énergie et l’amélioration de la collecte des recettes.

A propos de Akuo Energy : Entrepreneurs par Nature

Akuo Energy est le premier producteur français indépendant d’énergie générée exclusivement à partir d’énergies renouvelables. Akuo Energy est présent sur l’ensemble de la chaîne de valeur : développement, financement, construction et exploitation. A fin 2017, Akuo Energy avait investi 2,2 milliard d’euros pour une capacité totale à ce jour de 1,1 GW d’actifs en exploitation et en construction et plus de 2 GW de projets en développement. Avec à ce jour plus de 340 collaborateurs, le Groupe, dont le siège social est à Paris, est implanté dans 14 pays dans le monde : France, Etats-Unis, Uruguay, Indonésie, Turquie, Pologne, Croatie, Australie, Luxembourg, Mongolie, Mali, République Dominicaine, Bulgarie et Dubaï. Akuo Energy vise une capacité de production globale de 3 500 MW en 2022.

A propos du programme de l'IFC-Canada Changement climatique (IFC-Canada Climate Change Program)

IFC-Canada Climate Change Program encourage le financement par le secteur privé de projet d'énergie propre. Il est financé par le gouvernement canadien et permet de rendre possible des investissements dans des technologies renouvelables à faible émission de carbone qui ne pourraient avoir lieu sans ce soutien. Le gouvernement du Canada est résolument engagé dans la lutte contre le changement climatique et apportera 2,65 milliards de dollars entre 2015 et 2020 pour soutenir la transition des pays en développement vers des économies à faible intensité carbone.

A propos d’IFC

IFC (Société financière internationale), membre du Groupe de la Banque mondiale, est la plus importante institution internationale d’aide au développement au service du secteur privé dans les pays émergents.
En collaboration avec plus de 2 000 entreprises, elle utilise son capital, ses compétences et son influence pour créer des marchés et des opportunités dans les régions les plus difficiles du monde. Au cours de l’exercice 2017, les investissements à long terme d’IFC dans les pays en développement ont atteint un record de 19,3 milliards de dollars et ont aidé le secteur privé à jouer un rôle majeur dans l’action menée au niveau mondial pour mettre fin à l’extrême pauvreté et promouvoir une prospérité partagée.


Source : Communiqué Akuo Energy

Voir la fiche de l'entreprise Akuo Energy



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 



Vous devez avoir le plugin flash de Macromedia (Adobe) pour utiliser cette application
Vous pouvez télécharger la dernière version du plugin à cette adresse :
Get Flash
emploi-énergie

euro-énergie © Atémys 2019 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources