Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news      interviews   

octo.
06
2016
Siemens s’inspire de la chouette pour rendre les éoliennes plus silencieuses

Le fonctionnement silencieux des turbines est déterminant pour le succès de nombreux projets de parcs éoliens. C’est la raison pour laquelle Siemens s’attache depuis des années à développer des systèmes capables de réduire le bruit des pales. Une étape majeure vient d’être franchie avec le lancement d’une nouvelle génération de « DinoTail ». Contrairement à son prédécesseur, ce dispositif aérodynamique ne s’inspire pas de la queue d’un dinosaure, mais du vexille externe des rémiges de la chouette.

La chouette chasse en silence. Elle fond sans bruit sur ses proies, généralement des petits rongeurs qui ne l’entendent pas venir. Son vol est rendu silencieux par la structure particulière de ses ailes : un bord de fuite frangé en peigne et un duvet soyeux sur le dessus créent des tourbillons qui atténuent les bruits d’écoulement de l’air. Cet effet est aujourd’hui utilisé par les développeurs de Siemens pour optimiser l’aérodynamique des pales de rotor.
En plus des générateurs de tourbillons montés au dos des pales, Siemens installe à présent des éléments en forme de peigne sur les bords de fuite des pales. Grâce à leur structure combinant crénelures et peignes, ces éléments créent de fins tourbillons au point précis où le flux d’air plus rapide de l’extrados (le dessus de la pale) rencontre le flux d’air plus lent de l’intrados (le dessous de la pale). Le bruit habituellement généré par les éoliennes est ainsi considérablement réduit.

« Lors de nos essais en soufflerie et sur le terrain, les peignes aérodynamiques montés sur les bords de fuite des pales ont entraîné une réduction optimale du bruit à toutes les vitesses de vent », explique Stefan Oerlemans, expert aéroacoustique au sein de la Division Wind Power and Renewables de Siemens. « Cette structure inspirée des ailes de la chouette ne compromet pas la portance de pales. »

Le dispositif antibruit monté sur les pales du rotor n’affecte donc pas le rendement énergétique de la turbine éolienne, comme l’a expliqué Stefan Oerlemans lors de la présentation du concept sur le stand Siemens du salon WindEnergy Hamburg 2016. Sur les sites soumis à des limitations d’émissions sonores, cette nouvelle technologie permet d’accroître le rendement énergétique des éoliennes sans augmenter le niveau de bruit.

Les nouveaux peignes aérodynamiques vont largement remplacer les « DinoTail » de première génération sur les turbines éoliennes terrestres. La production en série va démarrer prochainement, car la « DinoTail » de nouvelle génération fait partie des équipements de base de la nouvelle turbine éolienne à faible bruit SWT-3.3- 130LN. Le nouveau dispositif devrait également équiper en série d’autres modèles de turbines.

A propos de Siemens

Siemens AG (Berlin et Munich) est un groupe international, leader dans le secteur de la haute technologie, synonyme depuis plus de 165 ans, de performance technique, d’innovation, de qualité, de fiabilité et de présence globale.
Actif dans plus de 200 pays, Siemens opère principalement dans les domaines de l’électrification, de l’automatisation et de la digitalisation.
Siemens compte parmi les principaux fournisseurs au monde de technologies à haute efficacité énergétique, qui contribuent à préserver les ressources naturelles. L’entreprise est leader mondial dans la construction d’éoliennes en mer, l’un des principaux constructeurs de turbines à gaz et à vapeur pour la production d’énergie, un acteur majeur du transport d’énergie, mais aussi un pionnier des solutions d’infrastructures, des équipements d’automatisme, des systèmes d’entraînement et des solutions logicielles dédiées à l’industrie.
En outre, l’entreprise est un acteur de premier plan de l’imagerie médicale, qu’il s’agisse de scanographie ou d’imagerie par résonance magnétique, ainsi que du diagnostic de laboratoire et des systèmes d’information dédiés au secteur médical. Au 30 septembre 2015, date de clôture du dernier exercice, Siemens a enregistré, au titre de ses activités poursuivies, un chiffre d’affaires de 75,6 milliards d’euros pour un bénéfice après impôts de 7,4 milliards d’euros.
Fin septembre 2015, l’entreprise comptait un effectif mondial de près de 348 000 salariés.


Source : Communiqué Siemens

Voir la fiche de l'entreprise SIEMENS



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
 
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 

euro-énergie © Atémys 2024 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources