Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news   

juil.
26
2018
Soudures du circuit secondaire principal de l’EPR de Flamanville : EDF met en place des actions correctives et ajuste le planning ainsi que l’objectif de coût de construction

Au 25 juillet 2018, EDF a contrôlé 148 des 150 soudures du circuit secondaire principal[1[ de l’EPR de Flamanville et a poursuivi ses échanges avec l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), comme annoncé dans ses communications du 10 avril et du 31 mai 2018[2]. Le contrôle des deux soudures restantes sera finalisé d'ici fin juillet 2018.

Sur les 148 soudures contrôlées, 33 soudures présentent des écarts de qualité et vont faire l’objet d’une réparation.

EDF a, par ailleurs, décidé de refaire 20 soudures, même si elles ne présentent pas de défaut. Ces soudures ne respectent pas les exigences dites « de haute qualité »[3] définies par EDF au moment de la conception de l’EPR (principe d’exclusion de rupture).
Pour 10 autres soudures, EDF a proposé à l’ASN une démarche de justification spécifique permettant de confirmer le haut niveau de sûreté de l’installation tout au long de son exploitation. Cette démarche fera l’objet d’une instruction approfondie par l’ASN.

Les 85 autres soudures sont conformes.

En conséquence, le Groupe ajuste le planning et l’objectif de coût du chantier de construction de l’EPR de Flamanville. Le chargement du combustible est désormais prévu au 4ème trimestre 2019 et l’objectif de coût de construction est porté de 10,5 à 10,9 milliards d’euros[4].
Les équipes d’EDF et leurs partenaires industriels sont pleinement mobilisés et poursuivent l’ensemble des autres activités de montage et d’essais de l’EPR de Flamanville, notamment les essais d’ensemble. Le début des essais dits « à chaud » est programmé avant la fin de l’année 2018.

Les conséquences sur l’exploitation des deux réacteurs de Fessenheim sont à l’étude, notamment au regard de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte plafonnant la capacité de production d’électricité d’origine nucléaire.

[1] Circuit fermé dans lequel la vapeur produite dans le générateur de vapeur est évacuée vers la turbine. Une fois condensée, l’eau est ramenée vers le générateur de vapeur.
[2] Cf. communiqués de presse EDF du 10 avril 2018 et du 31 mai 2018.
[3] Cf. déclaration événement significatif relatif à la bonne application des exigences dites de « haute qualité » du 30 novembre 2017.
[4] En Euros 2015, hors intérêts intercalaires.

A propos d'EDF

Leader mondial des énergies bas carbone, le groupe EDF rassemble tous les métiers de la production, du commerce et des réseaux d’électricité.
En s’appuyant sur l’expertise de ses équipes, sa R&D et son ingénierie, son expérience d’exploitant industriel et l’accompagnement attentif de ses clients, EDF apporte des solutions compétitives qui concilient développement économique et préservation du climat.


Source : Communiqué EDF

Voir la fiche de l'entreprise EDF



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 
 



Vous devez avoir le plugin flash de Macromedia (Adobe) pour utiliser cette application
Vous pouvez télécharger la dernière version du plugin à cette adresse :
Get Flash
emploi-énergie

euro-énergie © Atémys 2018 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources