Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news   

janv.
23
2020
Transition énergétique : de nouvelles flexibilités indispensables au réseau électrique pour réussir le "Green deal"

Au regard des ambitions affichées par la Commission européenne et le gouvernement français en matière de transition énergétique, RTE estime que les besoins de flexibilités du réseau électrique augmenteront significativement à compter de 2030. RTE lance aujourd’hui des expérimentations en France pour identifier et déployer les flexibilités nécessaires.

Le système électrique peut absorber le développement des énergies renouvelables prévu par la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) ouverte à la consultation publique. Le dimensionnement actuel du réseau électrique associé au déploiement des automates et du numérique permettront d’intégrer les nouveaux moyens de production au réseau électrique, à cette échéance.

Au-delà de la PPE, le réseau électrique devra recourir à davantage de flexibilités : le recours accru au pilotage de la consommation, la mobilisation des différentes formes de stockage (diffuses ou de grand volume) et l’hydrogène, en fonction des scénarios d’évolution du mix énergétique.
RTE démarre une expérimentation de stockage d’électricité sur son réseau, appelée « RINGO » sur trois sites en France.
RTE a choisi trois sites et trois consortiums différents pour lancer cette expérimentation : Vingeanne (Côte d’Or) sera équipé par Nidec Asi, Bellac (Haute-Vienne) par Saft/Schneider et Ventavon (Hautes-Alpes) par Blue Solutions/Engie Solutions/SCLE INEO.
L’ensemble des travaux sont lancés en 2020.

Cette expérimentation permettra de tester le stockage des surplus ponctuels et locaux de production des énergies renouvelables (éolienne et solaire) ne pouvant pas être transportés par le réseau et leur déstockage ailleurs, simultanément. Ce fonctionnement permet d’assurer une neutralité vis-à-vis du marché.
Ce système de stockage permet d’éviter les pertes de production d’électricité d’origine renouvelable et de reporter la construction de certaines lignes électriques, dans le respect du schéma décennal de développement du réseau de RTE.
RTE publie ce jour l’étude « la transition vers un hydrogène bas carbone ».
Dans le prolongement du bilan prévisionnel et de l’analyse sur la mobilité électrique, cette étude est destinée à alimenter le débat public sur le déploiement de l’hydrogène bas carbone. Etablie en concertation avec l’ensemble des acteurs du secteur (acteurs de l’énergie, ONG, associations professionnelles), elle liste les enjeux du développement de la production d’hydrogène par électrolyse pour le système électrique.
L’étude confirme l’intérêt du développement de l’hydrogène bas carbone pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’économie française, notamment dans le secteur de l’industrie et celui des transports.

D’ici 2035 :
- La consommation d’électricité consacrée à produire de l’hydrogène bas carbone pourrait s’élever à 30 TWh par an
- Au regard du développement des énergies renouvelables prévu par la PPE à cet horizon, ce volume pourra être absorbé par le système électrique
- L’hydrogène d’origine fossile utilisé dans l’industrie serait alors en partie remplacé par des solutions bas-carbone, permettant de réduire les émissions de 6 millions de tonnes par an, en France, soit l’équivalent de la fermeture des dernières centrales au charbon.
A plus long terme (au-delà de la PPE) :
- L’hydrogène peut offrir une solution de stockage complémentaire au système électrique, notamment dans des scénarios à fort développement de l’énergie éolienne ou solaire
- Ces scénarios 100% renouvelables font actuellement l’objet d’études en concertation avec les acteurs.

A propos de RTE

RTE, Réseau de Transport d’Électricité, est une entreprise de service. Notre mission fondamentale est d’assurer à tous nos clients l’accès à une alimentation électrique économique, sûre et propre. RTE connecte ses clients par une infrastructure adaptée et leur fournit tous les outils et services qui leur permettent d’en tirer parti pour répondre à leurs besoins, dans un souci d’efficacité économique, de respect de l’environnement et de sécurité d’approvisionnement en énergie.

À cet effet, RTE exploite, maintient et développe le réseau à haute et très haute tension. Il est le garant du bon fonctionnement et de la sûreté du système électrique. RTE achemine l’électricité entre les fournisseurs d’électricité (français et européens) et les consommateurs, qu’ils soient distributeurs d’électricité ou industriels directement raccordés au réseau de transport. 105 000 km de lignes comprises entre 63 000 et 400 000 volts et 50 lignes transfrontalières connectent le réseau français à 33 pays européens, offrant ainsi des opportunités d’échanges d’électricité essentiels pour l’optimisation économique du système électrique.




 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 
Napec
 
Bio360
 

euro-énergie © Atémys 2021 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources