Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news   

juil.
06
2021
Transition énergétique du transport maritime : 1er projet portuaire français de production de BioGNL

   - Un projet d’économie circulaire d’envergure mené par EveRé, Elengy, TotalEnergies et le Groupe CMA CGM au sein du Grand Port Maritime de Marseille.
   - Du BioGNL produit à partir des déchets ménagers de la Métropole Aix-MarseilleProvence
   - Le BioGNL, une énergie renouvelable pour avitailler les navires du Groupe CMA CGM qui permet de réduire d’au moins 67% les émissions de gaz à effet de serre.
Un projet porté au sein de la Coalition pour l’énergie de demain qui vise à accélérer le développement des énergies et des technologies d’avenir.

EveRé, exploitant du centre de traitement multifilière des déchets ménagers missionné par la métropole Aix-Marseille Provence, le Groupe CMA CGM, un leader mondial du transport maritime et de la logistique, Elengy, opérateur des terminaux de gaz naturel liquéfié (GNL) de Fos-sur-Mer, filiale d’ENGIE, et TotalEnergies, compagnie multi-énergies mondiale de production et de fourniture d’énergies, s’associent pour étudier la faisabilité, au sein du Grand Port Maritime de Marseille, du premier projet français de production de biométhane liquéfié (BioGNL), un carburant alternatif bas carbone, pour un usage dédié à la transition énergétique au transport maritime.

Produit à partir de la transformation de la part biodégradable des déchets ménagers du Territoire Marseille Provence, le BioGNL permettra de décarboner le transport maritime au départ du Grand Port Maritime de Marseille, et sera utilisé en particulier pour les navires propulsés au gaz naturel liquéfié du Groupe CMA CGM.

Ce projet s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire. L’utilisation des déchets ménagers de la métropole permettra de réduire les polluants atmosphériques locaux (NOx, SOx et particules fines) - améliorant la qualité de vie des habitants et la qualité de l’air - et favorisera la transition énergétique du transport maritime.

Un engagement concret pour la transition énergétique du transport maritime

Le BioGNL combiné avec la technologie dual fuel de moteur au gaz développée par CMA CGM permet de réduire d’au moins 67% les émissions de gaz à effet de serre (incluant le CO?) par rapport au VLSFO en well-to-wake (la chaine de valeur complète). La mesure affectée en tank-to-wake (à l’échelle du navire) permet d’atteindre une réduction de 88% des émissions de gaz à effet de serre.

Le gaz naturel liquéfié permet d’abaisser de 99 % les émissions de dioxyde de soufre, de 91 % les émissions de particules fines et de 92 % les émissions de dioxyde d’azote. D’ici fin 2024, 44 navires du Groupe CMA CGM seront propulsés au GNL.

Un projet intégré dans l’écosystème local

Ce projet s’intègre parfaitement dans l’écosystème local, en bénéficiant d’infrastructures existantes particulièrement adaptées réunies au sein du Grand Port Maritime : les unités de méthanisation des déchets d’EveRé, les terminaux méthaniers d’Elengy, qui permettront le stockage et la livraison de ce BioGNL, le navire souteur de TotalEnergies qui sera présent dans le port dès janvier 2022, et la flotte de navires propulsés au GNL de CMA CGM. Dans le cadre de ce projet d’envergure, une étude de faisabilité a été lancée. Ce projet devrait s’inscrire dans la démarche nationale de soutien du BioGNL, définie dans la loi d’orientation des mobilités.

CMA CGM, Engie et TotalEnergies, trois groupes engagés pour soutenir la mobilité durable

Le Groupe CMA CGM, Engie et TotalEnergies travaillent ensemble depuis plusieurs mois au sein de la Coalition pour l’énergie de demain qui vise à accélérer le développement des énergies et des technologies d’avenir, pour accompagner les nouveaux modèles de mobilité durable et ainsi réduire l’impact climatique du transport et de la logistique.

Afin de permettre de véritables révolutions technologiques et d’obtenir des résultats tangibles dès 2030, la Coalition s’est fixé trois objectifs principaux :
   - élargir considérablement les sources d’approvisionnement en énergies propres ;
   - réduire la consommation d’énergie par kilomètre équivalent transporté ;
   - réduire la part des émissions imputable au transport et à la logistique.

A propos d’Elengy

Expert du Gaz Naturel Liquéfié (GNL), Elengy, une société du Groupe ENGIE, exploite les trois terminaux méthaniers régulés en France, Montoir-de-Bretagne sur la façade atlantique, Fos Cavaou et Fos Tonkin en Méditerranée. Portes d’entrée du GNL en Europe, ces trois sites offrent au marché une flexibilité optimale pour le déchargement ou le chargement de tout type de méthanier, le transbordement entre méthaniers, le chargement de camions-citernes en GNL ou encore la regazéification du GNL pour l’injecter dans le réseau de transport.

Avec le GNL, solution disponible et compétitive, Elengy contribue à la transition énergétique des industriels, ransporteurs, fournisseurs d’énergie, qui s’engagent pour diminuer leur empreinte environnementale. Et Elengy fait évoluer ses services pour développer les usages du GNL et proposer une offre neutre en carbone à l’helengy,biognlorizon 2050.


Source : Communiqué Elengy

Voir la fiche de l'entreprise Elengy



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 
Napec
 

euro-énergie © Atémys 2021 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources