Bienvenue sur euro-énergie, le portail de toutes les énergies

euro-énergie, le portail de toutes les énergies : énergie nucléaire, électricité, énergie fossile (pétrole, gaz...), énergies renouvelables, énergies alternatives...
PUBLICITE SUR EURO-ENERGIE Publicité      CONTACT Contact      PLAN DU SITE EURO-ENERGIE Plan
 
 
accueil news       toutes les news   

juin
01
2017
Une étude européenne confirme les avantages du gaz carburant pour réduire les émissions de CO2 dans les transports

Face au réchauffement climatique et face aux problématiques de pollutions urbaines, il est impératif de faire les bons choix pour réussir la transition énergétique dans le secteur des transports. Pour conforter le choix du GNV, NGVA Europe (Natural Gas Vehicle Association for Europe) et un consortium d’industriels publient aujourd’hui une étude de référence sur les réductions d’émission de CO2 liées à l’utilisation du gaz carburant.

Jean-Claude GIROT, le Président de l’AFGNV souligne deux caractéristiques importantes de cette étude :

- « c’est la première étude de dimension européenne centrée sur le GNV et portée par autant de grandes sociétés industrielles, issues du secteur automobile telles que Volvo, Scania, Iveco, Daimler ou Audi, ou du secteur pétrolier telles que Total ou Shell. »
- Elle se base sur une méthode de quantification des émissions de CO2 dite du « puits-à-la-roue » (ou « well-to-wheel ») qui prend en compte les émissions produites au niveau de l'échappement des véhicules mais également celles provenant de la production et de la distribution de l’énergie en amont de ces mêmes véhicules. »

Cette étude confirme que l'utilisation du gaz, et de son prolongement renouvelable le biométhane, comme carburant constitue l'une des solutions les plus efficaces et les plus économiques pour agir en même temps sur le front du réchauffement climatique et pour l’amélioration la qualité de l'air :

- l’utilisation du gaz naturel pour le segment des véhicules lourds permet jusqu’à 16% de réductions des émissions de CO2 par rapport aux motorisations diesel.
- le recours au gaz renouvelable permet de diminuer ces émissions de 80 à 95% selon le mode de production. Ainsi un parc de véhicules gaz alimenté avec une part 20% de gaz renouvelable conduit à une réduction des émissions de CO2 de 40% comparativement aux carburants conventionnels.

Jean-Claude GIROT salue le travail réalisé qui vient confirmer les atouts du gaz et du biométhane en matière d’émission de CO2, en complément de ses performances déjà reconnues en matière d’émission de polluants, en particulier les particules fines et les Oxydes d’azote (NOx).
L’étude de NGVA Europe est disponible un site internet dédié (http://ngvemissionsstudy.eu).

À propos de l’AFGNV

L'AFGNV fédère une centaine d’acteurs publics, économiques et industriels français pour accompagner le développement de l'usage carburant du gaz naturel et du biogaz en France. L’association réunit des constructeurs de véhicules, des énergéticiens, des équipementiers de l’industrie gazière, des motoristes, des gestionnaires d’infrastructures gazières, des sociétés de transport collectif urbain, des entreprises de collecte d’ordures ménagères, des fédérations professionnelles et des collectivités locales.


Source : Communiqué AFGNV

Voir la fiche de l'entreprise AFGNV



 
Recherche de news








 
Les news par secteur

énergie électrique


énergie nucléaire

énergie renouvelable

énergie thermique

énergie fossile

maîtrise de l'énergie électrique
 
Newsletter euro-énergie

Votre email :


 
Napec
 
Napec
 
Napec
 

euro-énergie © Atémys 2021 | Portail de toutes les énergies
actualité de l'énergie | annuaire de l'énergie | l'emploi de l'énergie | ressources